Top 2020 : la sélection d’EvilBlackSheep

Si 2020 a été une année sur laquelle j’ai hâte de tourner la page, il faut bien le reconnaître, elle a au moins été d’une qualité particulièrement bonne niveau jeux vidéo et séries TV. Même parmi les nouveautés, il a été difficile de n’en retenir que trois. D’excellents jeux sont passés à la trappe de cette sélection de fin d’année.

hadesHades est sans conteste mon GOTY 2020. Il n’est peut être pas le jeu auquel j’ai le plus joué, mais il est sans conteste le seul auquel je n’ai aucun reproche à faire. Pas l’ombre d’une critique à l’horizon. Si le jeu peut ne pas plaire de par son genre, les roguelikes n’étant pas forcément la tasse de thé de tout le monde, il est probablement l’un des plus aboutis dans le genre.

Des mécaniques de jeu parfaites, des visuels et une bande son à tomber, une narration extrêmement bien intégrée et une courbe d’apprentissage équilibrée, que demander de plus ?

SpiritfarerDans un genre complètement différent, Spiritfarer a été mon gros coup de cœur zen de l’année. Je vous en avais parlé ici et je n’ai pas grand chose de plus à rajouter, mais c’était vraiment le jeu qui est arrivé au bon moment. Dans ce jeu d’exploration/craft, vous aiderez Stella, la passeuse d’âmes, à remplir des nouvelles fonctions.

Une aventure zen, touchante et artistique sur un sujet sensible rarement abordé dans les jeux vidéo.

Wintermoor tactics club Pour cette troisième place j’ai longtemps hésité avec Animal Crossing, mais Wintermoor Tactics Club, testé ici, est celui qui finalement restera dans mon trio de tête. Ce petit jeu tactique au tour par tour avait été une agréable surprise au printemps dernier.

S’il n’était pas forcément très long, il a gardé une place spéciale dans mon cœur, autant pour son style visuel, son histoire et son gameplay. C’est le genre de jeu que j’aimerais trouver plus souvent.

Quelques mentions spéciales pour des jeux que j’ai beaucoup aimés cette année, même si là aussi j’en oublie sûrement. En tête de liste, Animal Crossing: New Horizons auquel j’ai beaucoup (trop ?) joué depuis que j’ai acheté ma Switch. Les autres rogue-lite très bien conçus de l’année, Monster Train et Griftlands, méritent eux aussi qu’on s’y attarde. J’ai aussi adoré Grounded, qui est toujours en Early Access et dont je vous reparlerai sûrement d’ici quelques mois. Enfin, Monster Hunter World: Iceborne est selon moi le meilleur DLC de 2020. Il vaut bien son prix pour la quantité de contenu qu’il a ajouté au jeu de base.

Patria Malgré le nombre d’excellentes séries que j’ai vu cette année, Patria restera celle qui m’aura le plus marqué. Cette fiction sur la vie de deux familles déchirées par le conflit basque porte un regard modéré sur chaque côté. Ce n’est certes pas le truc le plus joyeux que j’aurais regardé en 2020, mais celui qui m’aura fait le plus réfléchir, c’est certain.

Vous pouvez jeter un œil à mon article ici et je recommande une fois de plus de lui donner sa chance.

L’autre série qui m’a beaucoup marquée cette année est elle aussi espagnole : Veneno. Cette adaptation de la biographie de Cristina Ortiz, peu connue en France, est d’une grande qualité. Je retiendrais aussi l’excellent The Queen’s Gambit, les secondes saisons de The Umbrella Academy, The Boys et The Mandalorian.

Pour conclure ce top et refermer 2020, pas de grosses attentes pour ma part. A cause du contexte sanitaire, beaucoup de jeux ont été repoussés aux calendes grecques. Je vais me contenter de vous souhaiter beaucoup de bons jeux/livres/séries pour 2021. Et surtout prenez soin de vous, on peut pas se permettre de perdre nos deux lecteurs !

EvilBlackSheep

Experte en procrastination.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *