Frontline: Panzer Blitzkrieg!

Lorsqu’on m’a demandé de tester Frontline: Panzer Blitzkrieg! je n’étais pas des plus enthousiaste. Avec l’arrivée prochaine de Panzer Corps 2 il me semblait que je risquais difficilement de me satisfaire d’un autre jeu du même genre.

Moskau! Fremd und geheimnisvoll

Si on est bien dans un wargame hex-based se déroulant sur le front de l’Est, le jeu du développeur de Frontlines: Games Series ne se positionne pas vraiment sur la même gamme de prix ou de complexité. Malgré cela, le contenu proposé est pas mal du tout.

Tiger ! Tiger! High Voltage!

Au travers d’une trentaine de missions, vous lancez vos troupes pour un énième assaut sur la mère Russie. Chacune va vous proposer un objectif principal et deux secondaires que vous devrez atteindre avec les troupes à disposition par défaut et celles que vous aurez acheté avec les ressources disponibles en début de partie. Car oui, que ce soit pour de nouvelles troupes ou pour « renforcer » (soigner) celles existantes, vous aurez besoin de ressources, il faudra vous focaliser sur les points de la carte qui, une fois capturés, vous fournirons de quoi continuer le combat.

C’est pas bien difficile mais c’est marrant.

Il n’y a donc pas ici d’unités qui sont conservées d’une mission à l’autre, les unités gagnent certes de l’expérience durant la mission et peuvent ainsi débloquer des « bonus » ou compétences mais ce sera uniquement valable durant la mission en cours. L’ordre des missions importe peu, en réussir une en débloquera une ou deux autres et si la carte de campagne donne une impression de progression stratégique, c’est juste une présentation pour le contexte des différentes missions.

Hot pocket!

Frontline: Panzer Blitzkrieg! n’est donc pas trop difficile (augmenter la difficulté ne fera que diminuer le nombre de ressources disponibles) même si certaines missions sont clairement plus chaudes à passer que d’autres, car sans ressources pas de renforts et vous serez toujours en infériorité numérique. L’IA est basique, s’active juste lorsque vous êtes à une distance spécifique ou capturez un point. Mais ça ne veut pas dire qu’elle ne peut pas faire mal.

L’ennemi n’a presque plus de munitions et son infanterie est encerclée

De manière générale, on sent que le budget limité a obligé le dev à se focaliser sur le gameplay (classique mais efficace) plutôt que sur les éléments secondaires. Il n’y a par exemple pas de minimap, pas d’interdiction, pas de ligne de front ou de gestion de ligne de ravitaillement. Il y a aussi quelques choix un peu étranges comme le système de ravitaillement qui permet de ravitailler au-delà du coût affiché tant qu’on laisse la fenêtre de ravitaillement ouverte, les attaques qui peuvent faire un ricochet suivant l’angle mais les tanks qui ne sont pas plus fragiles de derrière. Niveau bugs, les devs réagissent très vite une fois ceux-ci rapportés vu que le second est déjà corrigé.

Le terrain joue aussi un rôle pour le ravitaillement, la visibilité et les bonus/malus de dégâts lorsqu’on traverse les rivières.

Pour 8€, vous aurez un wargame d’entrée de gamme qui donne l’illusion de faire plus que ce qu’il ne fait vraiment, une bonne atmosphère, des graphismes soignés (de loin car de près tout est flou et on peut apercevoir certains artifices pour les cartes qui sont énormément moins détaillées que celles d’un Panzer Corps 2 ou Unity of Command 2). Le jeu dispose quand même de près de 170 unités différentes (les vôtres et celles de l’ennemi) et certaines missions se focalisent sur le combat aérien, ce qui offre un changement de tempo assez agréable.

Gustav vient jouer du canon!

Vous l’aurez compris, que ce soit pour ceux qui, comme moi, se doivent d’essayer tous les wargames du marché ou ceux qui débutent, Frontline: Panzer Blitzkrieg! est un bon petit jeu, simple mais efficace qui, s’il n’offre pas autant que la concurrence, propose plus que ce à quoi on pourrait s’attendre. Bref un wargame parfait pour les petits budgets surtout que le jeu est disponible en bundle sur Steam avec les deux précédents opus.

Développeur et éditeurs: Frontline: Game Series

Genre: wargame tactique, hex-game

Prix: 7,99€

Date de parution: 6 mars 2020

Page Steam

Testé sur une version presse fournie par l’éditeur

SA_Avenger

Le Belge taciturne du groupe, pas fan de quoi que ce soit mais touche-à-tout aux goûts éclectiques, amoureux du cinéma, de littérature et de chanson française à texte, bref un nostalgique invétéré. Ancien beta testeur hardcore, je joue encore régulièrement à des jeux obscurs aux règles complexes que je termine d'ailleurs rarement.

3 pensées sur “Frontline: Panzer Blitzkrieg!

  • 18 mars 2020 à 22 h 13 min
    Permalink

    Thank you so much for reviewing my game. I’m a solo developer. Yes, certain features fo the game can be improved and I have in plan a lot of updates.Thank you for taking the time! GG!, cheers!

    Répondre
    • 18 mars 2020 à 22 h 21 min
      Permalink

      Thank you for the opportunity to test the game and taking the time to read the review. I was genuinely impressed by what you managed to propose on your own and wish you the best of luck with the serie.
      Cheers!

      Répondre
  • Ping : Panzer Corps 2 - DYSTOPEEK

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *