Newspeek #45 – Actualités Jeux Vidéo

Le mardi sur Dystopeek, c’est le retour des Newspeek, l’actualité des jeux vidéo et des sorties.

Episode 45 du 02/02/2021

Bienvenue dans cette nouvelle édition des Newspeek. Ayant séché la session de la semaine dernière, on va avoir pas mal de choses à rattraper. Au fait, vous avez acheté des actions GameStop ? Et vous avez attaqué Valve en justice sur la base d’un tweet de Tim Sweeney ?

N’oubliez pas non plus que le prochain Steam Game Festival démarre demain 3 février, avec encore une fois beaucoup trop de démos disponibles dans un temps trop limité pour pouvoir tout tester.

Retour tout d’abord sur les derniers articles de Dystopeek, avant d’attaquer les sorties qui ont tout de même été nombreuses.

Rappel des règles : on clique sur les images pour ouvrir les liens et sur les noms des studios pour les sites officiels


Les dernières semaines de Dystopeek


Démo: The Troop par SA_Avenger
When The Past Was Around par Bofang
L’Adoption par EvilBlackSheep
Combat Mission: Black Sea par SA_Avenger
ShellShock Live par Bofang
The Unicorn par Machiavel
Warplan par SA_Avenger
Rainy Season par Bofang

Les sorties de ces dernières semaines


ENDER LILIES: Quietus of the Knights Live Wire, Adglobe : Metroidvania à l’ambiance visuelle particulièrement soignée, ENDER LILIES est sorti en Early Access et l’accueil est très positif. Je suis en train de terminer de rédiger mon avis sur le contenu actuellement disponible, et si je suis sous le charme des animations, j’ai plus de choses à dire sur l’état actuel du gameplay.



The USB Stick Found in the Grass Marcin Borkowski : Dans la lignée des titres comme A Lost Phone ou Replica, ce jeu au nom à rallonge nous plonge dans une enquête suite à la découverte du contenu d’une clé USB. Un petit jeu, un petit prix, pour les amateurs d’énigmes et de violation de vie privée.


A Painter’s Tale: Curon, 1950 Monkeys Tales Studio : Partons en voyage à Curon, dans le Tyrol italien voxelisé de ce jeu d’aventure. Du mystère, de l’histoire (celle de l’ancien village inondé dans lequel notre peintre de héros va se retrouver immergé) et des jolis tableaux, pour un prix réduit.


NIMBY Rails Weird and Wry : S’il ressemble à Mini Metro, ce jeu de gestion de lignes ferroviaires est bien plus profond. Sorti en Early Access, le principe semble avoir convaincu les premiers joueurs. Pour les amoureux du rail, de la gestion et du transport à prix raisonnable, cette vidéo de Koinsky vous en apprendra plus sur le concept.


Gods Will Fall Clever Beans : Beaucoup plus attendu parce que porté par la (modeste) machine marketing de Deep Silver, ce Hack&Slash à la sauce Roguelite a un parti pris graphique qui ne m’a personnellement pas tapé dans l’œil. Mais au-delà de ces questions de goût, la sortie est gâchée par des bugs, des choix artistiques et un gameplay décevant qui lui valent des retours principalement négatifs tout comme dans les notes des reviews. En attendant qu’ils réparent leur jeu (qui n’est pourtant pas sorti en Early Access), jouez à autre chose, surtout à ce prix.


Monstrum 2 Team Junkfish : J’en parlais récemment, j’avais apprécié le concept du premier opus de Monstrum et j’étais curieux de voir le second sortir. Lui a pris la peine d’annoncer qu’il est en Early Access et vu les retours jusqu’ici, il n’est effectivement pas encore prêt. Problèmes techniques et de gameplay doivent encore être adressés et on déplore également un faible nombre de joueurs sur les serveurs. Pas évident de changer tout son concept pour tenter de marcher sur les plates-bandes d’un titre encore très joué comme Dead by Daylight, mais ne l’enterrons pas trop vite.


The Medium Bloober Team : Difficile de croire que vous l’avez raté, tout Twitch y joue. Ce nouveau jeu de la Bloober Team est très bien accueilli jusqu’ici, malgré de petits soucis techniques aggravés par les derniers patchs qui viennent encore réduire les performances. Mais si on aime se faire peur et qu’on a accroché aux précédents jeux du studios (Layers of Fear, Observer…), seuls les 50€ demandés pourraient vous faire hésiter… sauf si vous êtes abonnés au XBOX Gamepass puisqu’il fait partie de l’offre.


The Yakuza Remastered Collection SEGA : J’ai fait un tarif de groupe pour l’annonce de la sortie des épisodes 3, 4 et 5 remasterisés de la série Yakuza. Je n’en avais qu’à peine entendu parler jusqu’à la sortie de Like a Dragon, le dernier opus, et depuis j’avoue être intrigué par ces titres construits autour d’un scénario particulièrement travaillé, de graphismes de grande qualité et d’une quantité invraisemblable de mini-jeux et autres activités annexes qui leur confère une durée de vie massive. Ces trois épisodes sortent à un prix raisonnable, ce qui ne gâche rien.


TOHU Fireart Games : Du mignon, du cartoonesque, du puzzle / point&click qui ne vous arrachera pas les cheveux, dans une ambiance visuelle pleine de détails qui me rappelle les Amanita Design. Un titre idéal pour les amateurs de jeux d’aventure qui veulent se détendre dans une atmosphère agréable.


Academia : School Simulator Squeaky Wheel Studio Inc : Deux mots pour signaler la sortie en version finale de ce jeu de gestion scolaire. Je vous renvoie à la preview d’Harvester lors de l’Early Access : https://dystopeek.fr/jouer/early-access-academia-school-simulator/ si vous voulez en savoir plus, mais sachez tout de même que l’état actuel de cette version « définitive » n’est pas exempt de bugs et nombre de reviews considèrent qu’il nécessite encore du temps de développement pour mériter ce statut de version 1.0.


Disjunction Ape Tribe Games : Imaginez un Hotline Miami d’infiltration dans un univers Cyberpunk. Voilà. L’accueil est très positif pour ce jeu au look retro, et une démo est disponible si vous voulez être sûr que ça vous plaira, ce que je ne saurais jamais assez saluer.


Curious Expedition 2 Maschinen-Mensch : Fin de l’Early Access pour la suite d’un des jeux que j’ai le plus apprécié ces dernières années. Si j’émets toujours des réserves sur le changement visuel qui passe d’un pixel-art de qualité à du dessin qui se rapproche de la BD franco-belge (et qui est tout de même très bon), le cœur du jeu est toujours aussi bon. Une des principales qualités du premier était son goût de reviens-y, grâce à la rejouabilité induite par la génération procédurale de chaque partie et donc sa capacité à inventer des histoires uniques. Bref, pas de raison de passer à côté si vous aimez l’exploration et les combats en tour par tour.


ENCODYA Chaosmonger Studio : Pour les amateurs de Point & Click, ENCODYA vient surfer sur la vague Cyberpunk. La réception est divisée jusqu’ici, certains accrochent au style, à l’ambiance, d’autres regrettent des énigmes tirées par les cheveux et une tendance à s’adresser au joueur au risque de briser l’immersion dans un scénario plutôt réussi. Et j’avoue que pour le prix demandé de 25€, j’aurais bien aimé une démo pour être sûr.


Snowtopia: Ski Resort Tycoon TeaForTwo : J’avais bien apprécié la démo lors d’un précédent Steam Game Festival, voici que débarque en Early Access ce jeu de construction de domaine skiable. Quelque chose me dit qu’un certain Bofang devrait nous en parler plus longuement bientôt, et je suis curieux de voir ce que le studio français derrière tout ça a prévu pour la partie gestion (économie, activités annexes, considérations écologiques ?…).


King Arthur: Knight’s Tale NeocoreGames : Déjà présenté précédemment, ce RPG avec combats en tour par tour arrive enfin en Early Access. Son ambiance médiévale poisseuse est particulièrement réussie visuellement et les retours sont enthousiastes jusqu’ici, même si son prix élevé pour un EA pourrait refroidir.


Redout: Space Assault 34BigThings srl : Aie. Après un Redout très sympathique jeu de course, ce Space Assault changeait de genre et partait dans l’espace se tataner à grand coups de piou piou. Seulement la déception est grande, surtout si on le compare à Everspace 2 qui lui aussi vient de sortir. Redout: Space Assault est un rail shooter qui tire tout seul sur les ennemis et dans lequel on ramasse des pièces d’or qui flottent dans l’espace. Voilà, merci, au revoir. Je comprends mieux son prix de 10€, qui me semble à première vue d’environ 10€ trop cher.


Mad Games Tycoon 2 Eggcode : Déjà présenté il y a peu, simple piqure de rappel que ce jeu de gestion de studio de développement de jeux vidéo est maintenant disponible en Early Access, et qu’il a l’air de cocher les bonnes cases vus les nombreux retours très satisfaits.


Dyson Sphere Program Youthcat Studio : Une des plus grosses réussites de ces dernières semaines. Prenez Factorio, rajoutez quelques pincées de Satisfactory (qui est considéré par les joueurs de Factorio comme un titre pour casus), balancez tout ça dans l’espace avec plusieurs planètes à recouvrir de machines, tapis roulants et usines, et vous avez Dyson Sphere Program, un titre en Early Access aux ambitions vertigineuses. Les chiffres de vente explosent tout, l’ambiance est super sympa, si vous n’avez rien de prévu pour les deux ou trois prochaines années, c’est le titre idéal, surtout que le prix est raisonnable.


Prison Architect – Going Green : Sortie d’un nouveau DLC pour Prison Architect qui continue donc à être développé malgré ses 5 ans fêtés en octobre.


Plague Inc: The Cure : le fameux DLC dans lequel on trouve le remède au Covid-19 est enfin disponible. Vivement qu’il le soit aussi dans la vraie vie.


Démos et playtest


Cet épisode est déjà particulièrement chargé, alors je ne prendrais que quelques lignes pour signaler la disponibilité de démos (parfois sur des jeux déjà sortis, d’autres sur des titres pas encore disponibles) et autres demandes d’accès à des playtest :

Timberborn : ciy-builder avec des castors – démo

Workers & Resources: Soviet Republic : city-builder soviétique, mais sans castors – démo

Intergalactic Pawn Shop : jeu d’aventure dans l’espace en pixel-art retro – démo

Machinika Museum : jeu de puzzle à la The Room futuriste – démo

Expedition Zero : survival horror russe – accès playtest

Time Loader : jeu de plateforme / aventure coloré, ambiance 90’s avec un grappin – démo

Into The Light : walking-sim angoissant – démo

The Corruption Within : point & click horrifique retro en 16 couleurs – démo

LithoBreak : city-builder futuriste avec narration – démo

NovaMundi : exploration en Amérique du Sud – démo

Blood Oath: When The Sword Rises : team deathmatch médiéval multi – accès playtest

Winter Ember : infiltration action isométrique – démo

Era Of Newborns : Rust like – démo

Bravers : action – aventure souterrain – démo

Warhammer 40,000: Dakka Squadron – Flyboyz Edition : des zorks dans des navions – démo

The Parrot That Summons Demons : interactive fiction – horror en FMV – démo

Starsand : Rust like dans le désert – démo

Reshaping Mars : city-builder sur Mars – démo

No Plan B : tactical planificateur – démo


Semaines particulièrement riches en sorties, j’ai dû faire des choix et garder de côté des titres plus obscurs ou au potentiel moins évident, mais je les garde sous le coude pour les prochains épisodes de ces Newspeek, surtout s’il s’avère qu’ils méritent d’être mis en lumière.

N’oubliez pas demain 3 février le début du Steam Game Festival et attention à la boulimie de démos.

Et je ne peux résister à l’envie de vous partager ce test de l’année 2020.

A la prochaine et d’ici là, autoconfinez-vous en dehors des magasins de 20 000m².

Ruvon

Chaologue pas encore retraité, traître renommé, survivant accompli. Mon domaine, c'est le jeu vidéo, du FPS hardcore au point&click niais, et depuis toujours amoureux du tour-par-tour.

3 réflexions sur “Newspeek #45 – Actualités Jeux Vidéo

  • 2 février 2021 à 15 h 50 min
    Permalien

    A noter que la collection Yakuza Remastered vient d’être intégrée (02/2021) au Gamepass de Microsoft.

    Répondre
  • 2 février 2021 à 22 h 20 min
    Permalien

    Ender Lilies m’attire bien au niveau du visuel, tu conseillerais d’attendre avant de franchir le pas ?

    Répondre
    • 2 février 2021 à 23 h 14 min
      Permalien

      Déjà il est encore en Early Access et tout le contenu n’est pas disponible, je suis arrivé au bout de ce que la version actuelle propose mais je n’ai pas donc tout vu.

      L’enrobage a de la gueule, mais j’ai joué au remake de Wonder Boy: The Dragon’s Trap et c’est la même profondeur de gameplay que ce jeu qui a 30 ans. J’en dirais plus dans l’article mais c’est quand même du très très classique jusqu’ici.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *