L’Adoption

J’ai décidé de vous parler aujourd’hui de mon gros coup de cœur lecture de ce début d’année, un diptyque de bandes dessinées sorties en 2016 et 2017 : L’Adoption de Zidrou et Arno Monin. Alors, oui, j’arrive un peu après la bataille, mais vu la taille de ma pile de lecture en retard, vous m’excuserez. Et puis franchement, ça vaut la peine si comme moi vous êtes passés à côté de ce petit bijou lors de sa sortie.

Comme souvent, c’est le dessin qui a d’abord attiré mon œil sur cette bande dessinée. Au crayon, Arno Monin renouvelle sa collaboration avec Zidrou après Merci. Le trait est fluide et précis, le dessin expressif et le résultat est très réussi. Arno Monin s’est aussi chargé de la mise en couleurs, elle aussi magnifique, dans un style qui rappelle l’aquarelle. Visuellement donc, L’Adoption est très plaisante, mais qu’en est-il de l’histoire ?

L'arrivée de Qinaya
Tome 1 – Qinaya

Après un tremblement de terre qui fait des milliers de morts, un couple de français adopte Qinaya, une petite péruvienne de quatre ans. Sous ses airs bourrus, Gabriel, le nouveau grand père, se laisse vite attendrir par la petite fille. Ce premier volume est une tranche de vie pleine d’humour et de tendresse, principalement centrée sur la relation entre Qinaya et Gabriel. Zidrou réussi une fois de plus à captiver le lecteur avec la vie quotidienne de ses protagonistes dans des scènes ordinaires mais qui sonnent juste. Tout comme le trait, la narration est fluide et l’on n’a jamais le temps de s’ennuyer. Ce n’est que dans les dernières pages que le récit prend soudain une tournure plus sombre et assez inattendue.

tome 2 La Garua
Tome 2 – La Garúa

Suite au retournement de situation à la fin du premier tome, quelques mois ont passé et Gabriel entreprend un voyage au Pérou. Ce qu’il va trouver là-bas n’est pas forcément ce qu’il était venu chercher, mais ce n’est pas pour autant que ce n’est pas ce dont il avait besoin. Dans ce second volume, Zidrou nous emmène au fil du récit hors des sentiers battus et dans un monde bien différent. Loin de la légèreté de la première partie, le récit est plus sérieux et tragique, mais le résultat est tout aussi réussi. J’ai personnellement apprécié ce changement de ton et de décor, même si ce n’est pas ce à quoi le premier tome m’avait préparée.

Qinaya pleine d'energie

Au final, bien qu’ils soient très différents, les deux volumes de ce diptyque fonctionnent parfaitement ensemble, spécialement si comme moi vous les lisez dans la continuité. Je peux comprendre que tout le monde ne sera pas de mon avis à cause de ce changement de ton entre les deux tomes, mais j’ai adoré L’Adoption. Cette collaboration entre Zidrou et Arno Monin résulte en un récit magnifiquement illustré, plein d’émotions, et qui trouve un juste équilibre entre bonheur et tragédie.

Bonne nuit Qinaya

Scénario : Zidrou

Dessins : Arno Monin

Intégrale de 152 pages. Aussi disponible en 2 volumes séparés

Editeur : Bamboo Grand Angle

Date de Sortie: 25 septembre 2019 (Sorties originales 2016 et 2017)

ISBN-10 : 2818974933

ISBN-13 : 978-2818974933

EvilBlackSheep

Experte en procrastination.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *