Top 2022 : la sélection d’Harvester

C’est déjà la fin d’une année bien remplie avec des milliers d’articles publiés et des millions de visiteurs. Même si la fatigue commence à se faire sentir, j’ai demandé à mes serfs pigistes de donner leur Top 2022. En attendant de voir ce qu’ils nous pondent, voici ce qui m’a marqué en cette belle année 2022.

Twilight Inscription. J’étais un peu réfractaire à essayer les Roll & Write avant de découvrir le Mur d’Hadrien. Mais la concentration intense nécessaire à chaque partie m’a plu et c’est pourquoi j’attendais Twilight Inscription avec impatience. Un matériel parfait, un thème très bien exploité, plein de choses à faire, partout, des cases à cocher, barrer, des décisions à prendre, quatre axes différents de développement…

C’est le Roll & Write idéal pour moi – avec le Mur d’Hadrien, qui reste mon chouchou – si vous aimez les parties de plus d’une heure et l’intense réflexion. Et si surtout vous aimez jouez seul, penché au dessus de vos feuilles, coupé du monde le temps d’une partie.

Dying Light 2 Stay Human. Je sais, il n’a pas eu de Dystoseal. Mais force est de constater que je reviens toujours vers lui avec plaisir, surtout que les développeurs continuent à l’alimenter en DLC de qualité. Massacrer des infectés, courir dans tous les sens comme un cabri sous substances, tel est votre lot dans Dying Light 2.

Le jeu est toujours aussi beau, toujours aussi vaste. Certes vous ferez beaucoup de quêtes Fedex, comme dans les autres open world. Il y aura aussi quelques incohérences scénaristiques lors de la campagne mais rien de bien grave ou de rédhibitoire. Le FPS de 2022 si vous voulez mon avis.

Peleliu Guernica of Paradise. Oui je sais la série a débuté il y a 4 ans mais le tome 11 est sortie en début d’année. Je n’aime habituellement pas les mangas mais voilà, des fois il faut garder un esprit ouvert. Je suis content de l’avoir fait pour Peleliu tant l’œuvre est de qualité.

Historiquement correcte, la série retrace la vie des combattants japonais lors de l’invasion de Peleliu par les forces américaines. Sans concession, authentique, le récit ne pâtit pas du graphisme un peu simpliste – quand on n’est pas habitué – et les tomes se dévorent à la chaîne.

Voilà, les trois gagnants ont été nommés, place à tous les autres ! Je vous les ai peut-être faire découvrir avec Red Flag over Paris, mais les CDG peuvent être des jeux accessibles jouables en moins d’une heure. En attendant de tester le vénérable Fort Sumter, il faut vous jeter sur Flashpoint: South China Sea. Un thème moderne, des parties intenses et très courtes, je vous en parle très bientôt…

Si comme moi vous adorez Terraforming Mars mais que vous n’avez pas toujours 10h de libres devant vous pour une partie, alors regardez du côté de Terraforming Mars: Expedition Ares. C’est court, c’est l’esprit TM et encore une fois, j’espère vous en parler très bientôt.

Celui qui est pour moi incontournable en cette fin d’année c’est Verdant, le dernier né de Flatout Games. Cet éditeur est décidément dans mon viseur après un Calico et un Cascadia remarquables !

En bande dessinées, U.C.C. Dolores continue son bonhomme de chemin, tout comme le fantastique Château des Animaux dont le troisième tome vient d’arriver. En science-fiction encore, je continue avec plaisir de lire Conquêtes et dans la série historique j’ai beaucoup apprécié les derniers tomes d’Afrika Korps et Berlin sera notre Tombeau.

Mes dernières recommandations en jeux vidéo vont aller vers la stratégie avec un excellent Regiments, qui mérite son Dystoseal si on s’investit dedans, et je me demande si Starship Troopers: Terran Command ne vas pas lui aussi devenir un incontournable pour les fans de la license et de tactique. Des extensions sont annoncées, les développeurs étant déterminés à mettre leur bébé en avant le plus possible, ce qui n’est pas pour me déplaire. Je n’ai pas encore écrit le test au moment de rédiger ce Top mais sachez que je prends pour le moment mon pied sur The Callisto Protocol, un bon AAA bien gore avec une ambiance dingue. Sera-t-il prenant jusqu’au bout ? Mystère…

Voilà comme d’habitude je pense ne pas savoir quoi mentionner et comme d’habitude je suis trop long. 2022, sans être exceptionnelle, fut une excellente année. Plus de lecture, plus de visionnage de séries, plus de jeux vidéo, à croire que j’ai trouvé du temps libre… Vivement quand même 2023, que je puisse dormir ! Et que Machiavel lance enfin son projet…

Harvester

Collectionneur compulsif et un peu trop passionné, accumule jeux et livres en essayant d'entraîner un maximum de gens dans ses vices...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *