Newspeek #55 – Actualité jeux vidéo

Le mardi sur Dystopeek, c’est le jour des Newspeek, l’actualité des sorties de jeux vidéo.

Episode 55 du 27/04/2021

Petite semaine de sorties, mais on va parler de qualité plus que de quantité. Si EvilBlackSheep a ouvert le bal avec du pixelart cyberpunk, ce weekend c’était surtout la LudoNarraCon que Bofang est allé explorer ; il nous en parle sur plusieurs articles qui monopolisent la semaine de Dystopeek.

Rappel des règles : on clique sur les images pour ouvrir les liens et sur les noms des studios pour les sites officiels


La semaine de Dystopeek


Don’t Forget Me par EvilBlackSheep
Game Director Story par Bofang
Lake par Bofang
The Murder Mystery Machine par Bofang
Beacon Pines par Bofang

Sorties de la semaine


Dread Hunger Dread Hunger Team : Du multi, de la survie, du craft… et des traitres satanistes parmi l’équipage. Engagés dans une aventure arctique, vous devrez coopérer pour survivre et identifier qui n’est là que pour vous voir échouer dans des rituels sanguinaires. Among Us in The Long Dark. Encore en Early Access, il a plutôt séduit les premiers explorateurs de l’extrême. Ça revient un poil cher de réunir plein de potes, mais il y a du potentiel.


Lacuna: Prologue DigiTales Interactive : Un jeu d’aventure / enquête en 2D qui nous emmène dans un univers sombre et qui tend vers le cyberpunk pixelartisé. Ce prologue d’une quarantaine de minutes nous présente intelligemment le décor dans son intro et nous fait ensuite goûter à un gameplay simple mais bien foutu. La courte enquête est sympathique et nous donne tous les indices pour faire notre déduction. Ça m’a donné envie d’en savoir plus, ce qui est plutôt bon signe.


We Are The Caretakers Heart Shaped Games LLC : Il se présente comme un 4X futuriste avec combats en tour par tour, où on tente de sauver la nature contre une menace extraterrestre. La démo essayée il y a quelques mois m’avait refroidi, mais le jeu semble avoir bien évolué depuis. Par contre cet Early Access est pour l’instant truffé de bugs. A voir si le patch qui vient de sortir améliore la situation.


Bamerang Lululu Entertainment : Le pitch est simple : une arène réduite, deux à quatre joueurs, des boomerangs. Le but étant d’être le dernier à s’en prendre un derrière la nuque. Les graphismes ont un certain charme et le tout à l’air d’être un concentré de fun destiné à des soirées déconne entre potes. Le petit prix (moins de 4€) est une bonne idée dans cette optique.


Buildings Have Feelings Too! Blackstaff Games : Une ambiance originale et des graphismes réussis pour ce city builder atypique qui avait de beaux atouts sur le papier. La sortie est malheureusement handicapée par des contrôles particulièrement décriés. Reste à espérer que cela sera corrigé, parce qu’en l’état difficile de le conseiller.


Paleon Paleodev : Un Rimworld like en pixel art, où l’on retourne à l’âge de pierre suite à une panne de notre machine à remonter le temps. De la survie, de la construction de base, du craft, du classique. Il est en Early Access et ça se voit, il est donc un peu tôt pour dire s’il intéressera les vétérans du genre, mais ils devraient garder un œil dessus.


Silicon Dreams | cyberpunk interrogation James Patton, Clockwork Bird : Pour avoir déjà passé quelques heures dessus, pas de tromperie, c’est bien un simulateur d’interrogatoire cyberpunk, par les auteurs de Spinnortality. Une bonne expérience dont je vous parlerais plus longuement bientôt, de gros clins d’oeil à Blade Runner et à son test de Voigt-Kampf, une écriture intelligente et quelques frustrations, mais je le conseille vivement aux amateurs de jeux narratifs que l’anglais ne rebute pas.


Don’t Forget Me The Moon Pirates : Si vous suivez Dystopeek (ce dont je ne doute pas), vous avez déjà lu l’article d’EvilBlackSheep sur ce jeu d’aventure futuriste sans la moindre trace de pointe et de clique. Les avis sont mitigés et on attend le patch qui va remodeler la fin du jeu, parce que le concept du jeu des bordelais de The Moon Pirates était intéressant.


Cognition Method: Initiation Team Cognition : Jeu de puzzle en vue FPS dans un univers où rien n’a de sens et où les vôtres seront mis à rude épreuve. Cette démo lorgne du côté inquiétant de Layers of Fear dans une ambiance chargée et qui envoie visuellement. Elle a visiblement envoûté ceux qui l’ont testée, alors pour zéro euros, n’hésitez pas à vous laisser tenter.


The Corpsmen Multicell Games : Un roguelike deckbuilding de plus, avec une idée intéressante : on fabrique ses unités avec les morceaux des créatures vaincues. On joue donc du fil et de l’aiguille avant de se prendre pour le docteur Frankenstein. Ses graphismes cartoon sont propres, reste à voir la profondeur du gameplay et si l’état général sera amélioré parce qu’il a beau être en Early Access, il a l’air loin d’être prêt.


No Plan B: Prologue GFX47 : de la tactique, du low poly, des portes à défoncer et des méchants à mettre hors d’état de nuire, bienvenue dans No Plan B du français GFX47 (Gladiabots). Ce prologue est l’occasion d’apprécier le gameplay bien pensé et d’attendre la sortie en Early Access prévu en fin d’année.


Abyss of Neptune Abyssmal Games, Synodic Arc : C’est la semaine qui coûte pas cher avec encore un jeu gratuit. Ici on part explorer les fonds marins dans ce jeu d’horreur sous-marin. L’ambiance a l’air travaillée, alors pour le prix, ça se tente.

Ruvon

Chaologue pas encore retraité, traître renommé, survivant accompli. Mon domaine, c'est le jeu vidéo, du FPS hardcore au point&click niais, et depuis toujours amoureux du tour-par-tour.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *