The Murder Mystery Machine

Créer un jeu d’enquête policière, c’est franchement pas fastoche. Fort de ce constat, The Murder Mystery Machine semble adopter une approche pragmatique. Le gameplay de The Murder Mystery Machine, sur les 30 minutes de démo, tourne autour de l’ordonnancement logique des preuves, façon magnets sur un frigo. On arrive dans une pièce en vue isométrique qu’on fouille, et on interroge les témoins. Ensuite, toute la partie réflexion se fait via un tableau en liège, où relier les éléments permet de débloquer d’autres questions.

A l’issue d’une scène, il faut produire le tableau le plus complet possible, c’est-à-dire avoir relié tout ce qu’il est possible de relier : un agenda avec une déclaration, un alibi avec un document, un objet avec du sang, etc. Et ce même quand on peut deviner à 3km qui est le coupable.  On se sent comme l’inspecteur auquel le commissaire dit “Je me fous de votre intuition, McFlaren ! Vous me blinder ce dossier ou le procureur va nous souffler dans les bronches !”. Reste à voir si cette approche, simple en apparence, parvient à apporter assez de complexité aux Julie Lescaut du dimanche.

murder mystery machineSite Officiel
Développeur : Blazing Griffin (Écosse)
Éditeur : Microids
À venir sur PC, déjà dispo sur Apple Arcade
Prix non communiqué

Bofang

J'écris pour justifier le temps perdu à jouer pendant que d'autres montent des start-up.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *