Beta: Call of Duty: Modern Warfare

L’arrivée d’un Call of Duty annuel ne mérite en général pas vraiment qu’on s’y attarde longuement, la formule est éculée et les clients les mêmes. J’ai profité d’un weekend gratuit sur la beta pour me faire une petite idée. Allons-nous pencher du côté d’un World War II de SledgeHammer (assez bon malgré ses hitboxes foireuses) ou d’un très moyen Black Ops 4 de Treyarch qui ne s’est démarqué que par son mode Battle Royale et sa monétisation à outrance ?

La guerre des clones

Je dois bien avouer que la bande annonce du jeu ne m’avait pas laissé indifférent, moi qui aime les shooters tactiques et/ou réalistes. Bien que certain que COD allait rester dans l’arcade pure et dure, il faut avouer que ça en jetait pas mal graphiquement. Même constat en jeu, c’est beau surtout au niveau des personnages. Les cartes en revanche sont très petites et peu inspirées, ou plutôt très inspirées de Insurgency: Sandstorm.

L’arrivée sur la carte en hélico fait son petit effet.

C’est surtout dans les petites choses qu’on va voir le budget qu’a un COD comparé à d’autres studios. Lorsque l’hélico se pose, les vêtements des personnages se gonflent et flottent au vent, les animations sont très fluides (à part celle de combat rapproché), les armes ont du punch, l’interface est efficace et facile à gérer, bref la prise en main est directe et le feeling bien présent.

Le camion qui passe au travers de la grille fermée en revanche…

La beta est exclusivement multijoueur mais offre un panel assez large de modes typiques à la série : Team Deathmatch, Domination, Bomb, 2v2,… Lors de la beta les cartes disponibles étaient fort limitées en nombre, il reste à espérer que le contenu soit bien présent à la sortie.

Contenu que j’ai pu tester

Le mode qui a fait son petit effet c’est Ground War, un 32×32 joueurs que certains voient comme un tournant dans la série pour tenter petit à petit de remplacer les Battlefields… Alors je sais pas combien ils sont payés pour dire ça mais non. La carte est à peine plus grande, on est encore loin des jeux qui proposent du 64×64 ou 100×100 sur des cartes énormes avec des forces combinées. Certes il y a quelques véhicules mais c’est plus du niveau de World War 3 qu’autre chose, et encore ce dernier offre un panel bien plus large de kill streaks, de véhicules et des cartes plus imposantes.

Détaillé certes mais très classique

En fait ce mode Ground War exacerbe un peu les faiblesses de la série, qui a un gunfight très nerveux et rapide mais a dû sacrifier au réalisme et à la tactique. Ici on rush, on prend, on rush, on meurt. Tout va très vite, ce qui est parfait pour de petites sessions sur de petites maps, mais beaucoup moins sur des cartes de plus grande taille – après ça reste très modeste comparé à la concurrence, d’ailleurs il suffit de faire un tir à 20m avec un fusil d’assaut pour que le jeu considère ça comme un tir longue distance. Et oui, c’est aussi possible au shotgun… Bref toujours pas de réelle balistique et trop d’aides à la visée (NdHarvester: faut bien que des mecs comme toi puissent faire des kills…).

Les headshots sont légions

Et oui car le jeu se veut multi-plateformes, ce qui veut dire que pour être juste, les consoles ont une aide à la visée solide, quitte à vous abattre en tirant à côté de votre tête. Malgré cela, il faut avouer qu’il y a eu un travail sur les hitboxes. Comparé aux précédents opus, les headshots sont réguliers et assez faciles mais au moins on meurt moins souvent d’une balle à côté du genou. Qui sait, s’ils continuent sur leur lancée d’ici 10 ans on aura une balistique crédible.

Petit « loadout » personnalisé.

Vous l’aurez compris, le gameplay a assez peu évolué, même si c’est dans le bon sens, mais le tout reste agréable à jouer et est très nerveux. Il y aura tout de même toujours les campeurs de service et les moments frustrants où l’ennemi spawn directement dans votre dos. Là où Call of Duty écrase la concurrence cependant, c’est dans le système de progression. On est sur une beta avec tout le contenu cosmétique invisible et un contenu limité par définition et pourtant chaque niveau vous apporte son lot de nouveautés, nouvelle arme, nouvel accessoire, nouvelle compétence, nouveau killstreak, bref c’est très motivant et même si ça donne évidemment un avantage aux joueurs de plus haut niveau (ce dont je ne suis en général pas très fan), le TTD et le TTK (time to death et time to kill) sont tellement bas que ça importe assez peu.

Un système d’accessoire qui a l’air assez solide sans être aussi riche que celui de WW3

En fait, on dirait que Infinity Ward a décidé de mettre la série au goût du jour, sans offrir (pour l’instant) de nouveautés, à part une carte en vision nocturne mais qui pêche à gauche et à droite les évolutions récentes pour l’intégrer dans le tout.

5 accessoires max mais ça donne bien déjà

Les fans de la série ne seront, je pense, pas déçus. Le jeu fonctionnera de toute façon sur console, pour les autres il faudra attendre de voir la solidité de la campagne solo et le contenu final. Pas de mode WAR comme dans Cod:WWII pour l’instant et rien que ça c’est dommage. On se doute que tout le contenu cosmétique sera lui monétisé. J’aurais tendance à conseiller aux joueurs d’auparavant tenter Insurgency Sandstorm s’ils ne l’ont pas déjà fait, celui-ci est plus exigeant, plus réaliste et immersif même si la prise en main est beaucoup moins fluide. Mais pour de petites sessions rapides et un « fun » direct, Modern Warfare semble bien parti pour faire ses ventes. Je l’ai trouvé beaucoup moins frustrant et pénible que Black Ops 4 même si ça reste du run & gun sans prise de tête.

ça c’est juste pour Harvester qui dit que je suis mauvais, le pire c’est qu’il a raison.

Reste que le prix d’entrée est toujours aussi élevé et sans apport de réelles nouveautés ça risque de faire grincer quelques dents. La campagne solo a intérêt à être costaude ou Activision a intérêt d’avoir une surprise en poche pour ne pas être oublié quelques mois après la sortie.

Mise à jour: Le test a été écrit avant la controverse actuelle sur le fait qu’une petite partie du contenu jouable sera exclusif à la PS4, malheureusement c’est un peu ce que je craignais, un contenu pas aussi étoffé qu’il le devrait et qui viendra petit à petit via extensions, divisant la communauté. Bref le jeu est agréable à jouer mais, sur PC, saura-t-il pour autant tenir l’année jusqu’au prochain opus? Le crossplay n’est peut-être pas une si mauvaise idée que ça pour assurer un nombre suffisant de joueurs.

SA_Avenger

Le Belge taciturne du groupe, pas fan de quoi que ce soit mais touche-à-tout aux goûts éclectiques, amoureux du cinéma, de littérature et de chanson française à texte, bref un nostalgique invétéré. Ancien beta testeur hardcore, je joue encore régulièrement à des jeux obscurs aux règles complexes que je termine d'ailleurs rarement.