Strange Brigade

Avec un nom pareil on pourrait croire qu’on va en apprendre plus sur la rédac de Dystopeek, mais non Strange Brigade est un jeu coop de chez Rebellion (mais si, les petits gars qui nous ont fait Sniper Elite)

Chaque nouvel ennemi a droit à sa petite intro!

Le jeu est assez « bon enfant », on choisit un personnage (quatre personnages dans la version de base, cinq autres ont été rajoutés via des DLCs qui sont inclus dans la version deluxe) qui partira seul ou avec d’autres joueurs à l’aventure afin de combattre les démons et morts-vivants en tous genres, tout ça accompagné par la voix d’un narrateur qui vante vos mérites. Le jeu se décompose en chapitres où vous devrez progresser, explorer et éviter les pièges afin d’enfin combattre le monstre de fin de niveau. Chaque personnage s’équipe comme il veut et est donc interchangeable, il y a juste au niveau de son pouvoir (principe de l’ultimate qui se charge en tuant des mobs) qu’ils se distinguent, il y a un choix entre 4 pouvoirs par personnage, à débloquer avec des points de compétences.

Tiens on dirait Harvester au lever du lit.

Clairement le gameplay ne transpire pas l’originalité et j’ai donc hésité un long moment avant de m’y plonger. J’ai fini par craquer car l’atmosphère et le setting m’attiraient quand même pas mal. Un Indiana Jones like avec des pièges en ancienne Egypte ? Je signe où ? (oui ok, je viens de dire que j’ai mis du temps à plonger mais comme quoi ça prouve bien que malgré un concept qui me faisait diablement envie le prix d’entrée et les vidéos de gameplay un peu molles ont été de fameux freins). Bien m’en a pris car ça correspondait parfaitement à mon envie d’aventure.

Comptez une bonne heure par mission surtout la première fois. …J’entends déjà Sig chanter…

En effet, le plus fort du jeu vous allez le passer à essayer de trouver des pièces cachées, des solutions de puzzle, des chats en porcelaine ou à zigouiller du zombie par vagues jusqu’à plus soif. Étonnamment c’est assez fun. Moi qui n’aime pas refaire les mêmes zones (ce n’est pas obligatoire mais si vous voulez tout fouiller vous n’aurez pas le choix) ou tuer du mob en mode no brain, j’ai trouvé qu’en fait Strange Brigade arrivait quand même à captiver le joueur. C’est assez beau et coloré, l’ambiance est réussie (même sonore sauf pour les armes, là je trouve que ça ne va pas du tout mais on supporte) et les niveaux sont suffisamment distincts pour qu’on ne s’ennuie pas.

De près, les persos sont assez détaillés et uniques.

Le jeu en difficile propose une expérience pas trop punitive car il faut principalement éviter de se faire toucher, mais ça se corse pour les dernières missions où le nombre d’ennemis à éviter et à zigouiller devient un vrai challenge. Idem pour les énigmes, il n’y a jamais rien de trop compliquer à trouver, en général le plus difficile est de trouver l’endroit où se trouve la solution (ou l’énigme elle même) mais ça reste un agréable mini jeu dans le jeu. La difficulté est assez bien dosée (en tout cas à deux joueurs, ce doit être un peu plus chaud tout seul) et peu importe votre expertise il y aura probablement un moment où vous aurez un peu chaud même en full team.

Malgré les flammes je suis pas trop chaud pour avancer !

Et c’est un peu ainsi pour tous les éléments du jeu, jamais trop complexe, presque toujours suffisant pour que le joueur ait de quoi faire. On aurait cependant aimé que parfois les devs aillent plus loin, je pense à certains collectibles qui ne rapportent rien sauf un succès Steam, ou encore au manque d’objets à acheter avec l’or trouvé en jeu, des attachements pour les armes en plus des « runes » qui permettent de les améliorer auraient pu être sympas ou bien simplement des objets cosmétiques pour votre personnage. Car il faut bien l’avouer au bout de quelques heures de jeu vous aurez votre arme et votre perso préféré donc l’intérêt de débloquer le reste sera amoindri.

Certaines cartes sont superbes.

Reste que c’est un bon jeu, qui quoi qu’il arrive devrait vous distraire une vingtaine d’heures pour la campagne avec ses DLCs. Si vous désirez continuer afin de tout collectionner ou d’avoir plus de challenge, il est possible de refaire les missions en une difficulté supérieure, avec ou sans pick up’s ou encore de tester les modes hordes (9 vagues d’ennemis de plus en plus difficiles où il vous faut trouver vos armes et gérer vos munitions au poil) et course au score. Bref le jeu a un contenu solide mais ce n’est pas un AAA. C’est typiquement le genre de jeux moyen budget qui sont actuellement en train de disparaître. De très bonne qualité, sans les épaules des gros studios. D’où mon incompréhension quant au choix du prix de vente de base : 50€ pour le jeu de base, 80€ pour la version deluxe. On est clairement dans du pricing de gros jeux et c’est une erreur de Rebellion car malgré tout le plaisir que j’ai eu à jouer et les qualités indéniables du titre, c’est trop cher. Surtout que sans les DLCs on est quand même amputé de 3 missions, 5 persos et plusieurs armes, c’est pas rien donc je conseille clairement la version Deluxe.

Lui en tout cas il écrase pas les prix

En solde en revanche, il n’y a pas de quoi hésiter si le genre vous tente ou que vous aimez parcourir les jeux avec des potes. Rares sont les titres qui arrivent aussi bien à mettre en scène le côté aventurier tout en restant axés sur les combats bien sûr. Certes les sons et le feeling des armes auraient pu être meilleurs, certes il y aurait pu avoir une plus grande diversité des mobs pour les DLCs de la campagne (après ça reste cohérent et tout à fait honorable) et à nouveau c’est assez incompréhensible d’avoir des personnages aux looks aussi différents sans permettre une plus grande customisation pour garder les joueurs à long terme. Mais le level design est simplement magnifique et comparé à d’autres jeux du genre la diversité des combats est présente au fil de la progression.

Mais non je ne suis pas mort 50 fois ici…

Voilà, vous l’aurez compris le plus gros défaut du jeu au final reste son prix. Car même si le gameplay n’offre pas une originalité folle, on prend plaisir à parcourir ces anciennes ruines, à découvrir les trésors et à dézinguer des momies aussi jeunes que Sig tout en esquivant telle ou telle horreur qu’ils nous bazardent d’une petite roulade. En solo, il est assez probable que l’ennui s’installe assez vite en raison d’un tempo somme toute peu intense hors combat mais en groupe vous aurez l’impression d’avoir vécu une aventure et c’est assez rare dans les jeux de nos jours. En plus, il y a un son de sifflet qui fait penser à Koh Lanta à chaque nouvelle découverte. Qu’attendre de plus pour être dépaysé ?

Aussi beau qu’un canard dont je tairai le nom…

SA_Avenger

Le Belge taciturne du groupe, pas fan de quoi que ce soit mais touche-à-tout aux goûts éclectiques, amoureux du cinéma, de littérature et de chanson française à texte, bref un nostalgique invétéré. Ancien beta testeur hardcore, je joue encore régulièrement à des jeux obscurs aux règles complexes que je termine d'ailleurs rarement.