Order of Battle: Allies Victorious

Notre Belge et néanmoins ami Saavenger vous a déjà parlé par deux fois d’Order of Battle à travers ses articles sur Allies Resurgent et Allies Defiant : un wargame relativement simple d’accès dont le principal intérêt est d’être gratuit et de proposer différentes campagnes à travers autant de DLC. Ce coup-ci, je m’y colle avec Allies Victorious, la suite chronologique des combats menés par les Alliés, qui débute par le débarquement en Normandie jusqu’à la garden party en Allemagne.

Ce troisième et dernier DLC de la trilogie consacrée aux Alliés va donc vous offrir l’opportunité de faire aussi bien que Ike Eisenhower et ses gars à travers 14 scénarios bien charnus qui vous occuperont un bon moment.

La première mission est sans surprise le débarquement, où il faudra employer du mieux possible le support naval pour casser la très dure défense allemande. Si le débarquement en lui-même n’est pas bien compliqué, c’est arriver à conserver ses lignes de ravitaillement intactes et sa force de frappe opérationnelle qui sera plus compliqué.

Les troupes allemandes sont en effet de grande qualité et solidement retranchées dans les différentes villes normandes. Il va donc falloir gérer trois nations à la fois (Américains, Britanniques et Canadiens), avec leurs pools indépendants de points de commandement et de support.

C’est un excellent scénario qui met directement dans l’ambiance et permet à ceux qui avaient un peu décrochés de réapprendre à la dure. Parce que soyons honnêtes, même si la difficulté n’est pas extrêmement relevée, enchaîner les petites erreurs amène bien souvent à la grande catastrophe.

Le reste des scénarios est tout aussi sympathique, avec un passage par Paris – pas forcément l’épisode que j’aurais gardé mais il faut bien faire plaisir aux Frenchies -, le Rhin ou l’incontournable Bataille des Ardennes.

Le moteur d’Order of Battle, qui a désormais largement fait ses preuves avec presque 20 campagnes différentes, est toujours aussi plaisant et permet de simuler de belles opérations avec une complexité minimale.

Pour rappel, chaque unité peut soit bouger puis tirer, tirer seulement (mouvement impossible après un tir) ou utiliser une capacité spéciale (poser des mines, construire un pont, débarquer… Peu d’options certes mais un gameplay épuré et efficace qui garde le jeu accessible.

Il n’en est d’ailleurs pas simpliste pour autant avec une fine gestion des caractéristiques des troupes qui oblige à combattre en exploitant au mieux les combinaisons interarmes. Et cerise sur le gâteau, le jeu reste graphiquement très beau et lisible, avec une interface aux petits oignons.

Allies Victorious boucle donc la trilogie consacrée aux Alliés avec une campagne Européenne parfaitement exécutée. Les scénarios sont intéressants, raisonnablement longs et difficiles et plairont à coup sûr aux fans du jeu.

Order of Battle est décidément un wargame à considérer pour ceux qui cherchent un jeu simple et accessible, proposant de nombreuses campagnes. Certes le coût total peut très vite grimper si vous vous intéressez à toutes les campagnes (qui coûtent 12,5€ pièce), mais vu la durée de vie, est-ce un si mauvais investissement que ça ?

Genre : Wargame

Développeur : The Artistocrats

Editeur : Slitherine Ltd.

Date de Sortie : 22 Septembre 2022

Testé sur une version presse fournie par l’éditeur

Harvester

Collectionneur compulsif et un peu trop passionné, accumule jeux et livres en essayant d'entraîner un maximum de gens dans ses vices...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *