Early Access: The Land of the Vikings

Nous vivons un âge d’or de la gestion. Que ce soit des métropoles modernes, des tribus préhistoriques ou post-apocalyptiques, il y en a pour tous les goûts et motivations. Du beau, du pixelisé, du gentillet qui vous permet de laisser libre court à votre imagination, du hardcore punitif qui détruit vos efforts à chaque changement de saison. Une période d’abondance qui me ravit et dont profitent les développeurs de Laps Games avec un Land of the Vikings qui se cherche un peu.

Sans surprise avec un titre pareil, Land of the Vikings vous met dans les bottes fourrées d’un Jarl qui doit veiller à la survie et la croissance d’une colonie Viking. Première originalité, chaque individu est nommé et dispose de compétences propres le rendant plus ou moins efficace dans certaines postes (élever des vaches nécessite par exemple de la force). Il faut donc gérer manuellement les affectations, ce qui rajoute un peu de microgestion tout à fait agréable.

Le but étant de développer votre colonie, il va falloir comme de coutume effectuer des recherches (sur l’arbre de vie ce coup-ci) pour inventer la pêche, le pain et compagnie. C’est très classique et n’importe qui ayant joué à un jeu de gestion sera comme à la maison.

On développe donc son village, une main sur la souris l’autre… où vous voulez. C’est tranquille et relaxant, on regarde ses bonhommes aller et venir jusqu’à ce qu’on réalise que… l’hiver arrive. Le sol se couvre de neige, les champs gèlent et j’ai oublié de faire des réserves de bois de chauffage.

Je m’apprête à relancer une sauvegarde quand je me rends compte que non, le Viking a froid, claque des dents mais ne meurt pas. Land of the Vikings n’est donc pas à classer dans la catégorie Banished-like à ce niveau.

Pour le reste, c’est quand même très inspiré, avec toutefois des chaînes de production très courtes. Le blé par exemple, est directement envoyé du champ au moulin où il ressort en tant que pain. Pas de boulangerie au milieu. Tout est comme ça dans Land of the Vikings, c’est simple et direct.

Même le commerce est assez simpliste avec une option pour envoyer un bateau chargé de biens à l’aventure afin qu’il revienne cale vide et poches pleines. Il reste les raids qui permettent d’acquérir de la gloire et des richesses mais eux aussi sont gérés très simplement.

Tout est donc trop simpliste dans Land of the Vikings ? Non fort heureusement ! Il faut veiller à se développer à un rythme adapté pour ne pas se retrouver avec une production bien en-deçà des besoins et surtout faire constamment le tour de son village.

Soyez prévenus, Early Access oblige, le jeu manque encore de contenu et est brut de décoffrage sur certains aspects. Si l’aspect technique est très correct et les graphismes mignons tout plein, il va falloir attendre un peu pour voir implémentées beaucoup de choses indispensables pour la qualité de vie du joueur.

Par exemple, et c’est vraiment ennuyeux, il n’est pas possible d’afficher plus de deux rapports en même temps. Il vous manque donc constamment des informations, notamment les messages vous prévenant des défections ou autres décès. Il faut donc constamment surveiller que tous les postes sont pourvus. De la même manière, si vous avez un poulailler, il faut manuellement décider combien de poulets vous voulez tuer.

Pareil pour les champs, qui doivent être ensemencés, arrosés et moissonnés avec à chaque étape une action de votre part. Si c’est marrant sur un village de 20 bonhommes, ça l’est moins quand vous devez scroller sur plusieurs écrans toutes les deux minutes et on peste de ne pas avoir d’option pour que ça se fasse automatiquement.

La liste des manques de Land of Vikings est longue mais je ne suis pas inquiet, ce ne sont que des choses simples et logiques et les développeurs y viendront sans le moindre doute.

Là où je suis un peu plus inquiet, c’est quant à la difficulté du titre. Il est pour le moment très simple et ne demande pas d’effort particulier de planification. C’est très plaisant, très reposant mais je me demande si les amateurs les plus hardcore ne vont pas vite se lasser. Les développeurs ont bien implémenté des catastrophes naturelles, détruisant de manière aléatoire des bâtiments, mais ça ne ralentira que peu les joueurs.

Land of the Vikings est donc un jeu plaisant au thème accrocheur, en bonne voie de développement mais manquant encore un peu de contenu et de finition pour le moment. Le manque d’automatisation dans beaucoup de domaines, le manque de feedback aussi et quelques manquements au niveau de l’interface sont supportables mais doivent être absolument corrigés. L’étiquette Early Access est donc justifiée et les développeurs sont très actifs en sortant très régulièrement des patches. A garder en haut de votre liste de souhaits et à très régulièrement surveiller !

Genre : Gestion

Développeur : Laps Games

Editeur : Iceberg Interactive

Date de sortie : 8 Novembre 2022

Testé sur une version presse fournie par l’éditeur

Harvester

Collectionneur compulsif et un peu trop passionné, accumule jeux et livres en essayant d'entraîner un maximum de gens dans ses vices...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *