Blind Drive

Les malvoyants passent au rouge

Au sein du collectif d’artistes Lo-Fi People, basé à Tel Aviv, on s’est un jour demandé comment réagirait un automobiliste les yeux bandés. En plus de prouver la beauté de l’émulation des cerveaux, cette question pertinente a donné un jeu sans images. Pas une “expérience interactive”, ou autre appellation artistique qu’on colle parfois aux projets atypiques, mais un classique jeu d’arcade requérant des réflexes d’acier, servi dans une ambiance de parodie de film d’action : Blind Drive. 

Il dit qu’il voit pas le rebord. Dans Blind Drive, donc, on ne voit rien. Menotté au volant d’un véhicule en accélération perpétuelle, le joueur est soumis à un corbeau téléphonique. Les quelques morceaux d’interface sont absolument facultatifs, si bien qu’une fois la partie lancée, on peut tout à fait fermer les yeux. Ce qu’on fait d’ailleurs bien vite par commodité, pour mieux se concentrer sur son ouïe, tel un aveugle qui traverserait le rond-point de l’Étoile. Lancé à toute berzingue, on commence par esquiver les véhicules en donnant des coups de volant à gauche ou à droite. Simplement guidé par la localisation des “vvvvvVVVVRRROUM” et autres “breeeeeeEEEEEEEum”, n’imaginez pas lancer le jeu sans casque.

Pare-choc à pic. Il faut aussi apprendre à entrer en collision avec certains usagers de la route. Par exemple, les cyclistes sont des power-up qu’il convient de percuter. Protip pour vous sur la route du travail ! (Pour les trottinettes électriques, je ne sais pas. Mais dans le doute, essayez). Le jeu contient 27 segments d’action de quelques minutes, chacun ou presque doté d’un twist particulier (environnement, sonorité, ennemis…). Les dialogues téléphoniques teintés d’humour noir font office de courtes pauses. La réalisation sonore étant parfaite, le conducteur est le seul à blâmer en cas de froissage de tôle. Drôle et physiquement intense, Blind Drive est déjà un des jeux les plus originaux de l’année. On attend maintenant un DLC en français à base de “Et le clignotant c’est en option, connard ?”.

blind driveSite Officiel

Développeur : Lo-Fi People (Israël)

Sortie : 10 mars 2021

PC, iOS, Android

4-8€

Bofang

J'écris pour justifier le temps perdu à jouer pendant que d'autres montent des start-up.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *