Argh

Février 2017, j’arpente les allées du Festival de Cannes avec deux Canards, Arkanon et Rouxbarbe. Nous testons Walking Dead All out War, Shadows over Normandie, Not Alone, Exodus… notre soif de sang est réelle, nous voulons des jeux pour humilier les autres, les dominer. Et au détour d’une allée, nous tombons sur le stand de Blue Cocker qui présente Argh. Argh et ses cartes choupinous. Notre premier réflexe est de fuir devant tant de mignoncité mais Rouxbarbe, brave parmi les braves, nous tire par la manche. « Allez les gars, un petit jeu tout mimi ça peut pas nous faire de mal, ça changera un peu ». Nous nous asseyons donc autour de la table et écoutons patiemment les explications de l’animateur. « Bon les animaux se rebellent contre les humains et veulent faire exploser des trucs. Votre but est de récolter soit deux cartes représentant une bombe, soit d’avoir le plus de points à la fin. Pour ce faire, va falloir mentir, bluffer et rouler dans la farine les autres ». Bon ben au temps pour la détente choupinou…

Argh est donc un jeu de cartes de 2 à 4 joueurs dans lequel chaque joueur va piocher à son tour une carte parmi 3 decks, chacun dédié à une couleur, ou bien piquer une carte au joueur de son choix. Si le joueur pioche, il a deux actions possibles : soit il pose la carte devant lui, face cachée, soit il la propose à un autre joueur, toujours face cachée. Celui-ci, qui connait le jeu et sait que des malus se cachent parmi les cartes, est en droit soit de l’accepter, auquel cas il la pose face visible devant lui, soit de la refuser, auquel cas c’est le piocheur qui la garde face visible devant lui. Pourquoi insister sur « face visible/face cachée » ? Tout simplement parce qu’une carte posée face visible appartient au joueur devant lequel elle est posée et ne peut ainsi donc pas être volée, alors que les cartes faces cachées peuvent l’être.

Vous voyez donc le dilemme pour le piocheur : si c’est une bonne carte, la poser devant soi directement mettra la puce à l’oreille des autres. La proposer, c’est s’exposer au risque qu’ils l’acceptent. Mais pour les autres, c’est pire. Est-ce qu’il l’a posée devant lui parce qu’il veut la garder ou pour nous faire croire ça et qu’on lui pique parce qu’elle est pourrie ? Il me la propose… Il bluffe et attend que je la refuse ? Ou il se débarrasse d’un pot de pus ? Etrangement, plus vous jouerez avec des gens retors, plus vous vous poserez de questions…

Au niveau des cartes de chaque deck, vous en avez de toutes simples, qui rapportent uniquement des points de victoire, mais d’autres permettent quelques coups intéressants : les cartes lézards par exemple rapportent un nombre croissant de points selon le nombre d’exemplaires que vous possédez, la carte moustique permet d’inverser le signe d’une de ses cartes (utile pour transformer un malus en bonus)… Les illustrations sont mignonnes tout plein grâce au travail de Anne Heidsieck (qui m’a gentiment et superbement dédicacée ma boîte de jeu) et plairont à toute la famille.

Vous l’aurez compris, Argh m’a tapé dans l’œil, ainsi qu’à mes compères de Salon. C’est simple à expliquer, les parties sont rapides et permettent de mentir effrontément. Malheureusement, peu de gens semblent l’apprécier autour de moi, le trouvant trop simple ou limité, sans parler des gens qui n’aiment pas mentir dans les jeux (coucou ma chérie !). De plus, à force de jouer avec les mêmes joueurs vous repérez vite leurs petits tics et cela rend les parties plus prévisibles. Malgré tout, et surtout du fait de son prix très bas, je vous le recommande en jeu apéro ou pour initier en douceur des réfractaires au jeu de société. Vous n’en ferez certainement pas 10 parties à la suite mais vous passerez un petit moment agréable. Et c’est quand même ce que l’on attend des jeux de société, non ? Après l’humiliation des autres bien entendu…

Harvester

Collectionneur compulsif et un peu trop passionné, accumule jeux et livres en essayant d'entraîner un maximum de gens dans ses vices...

2 pensées sur “Argh

  • 20 mai 2019 à 10 h 44 min
    Permalink

    C’est dommage je n’ai pas noté les scores de notre partie et ma mémoire est défaillante, sans quoi j’en aurais certainement profité pour montrer que malgré ta fourberie tu t’étais fait rétamer 😛

    Merci en tout cas du rappel, la prochaine fois que je passe chez Arkanon je vais proposer d’y jouer !

    • 20 mai 2019 à 11 h 20 min
      Permalink

      Il y a de grandes chances, je suis l’honnêteté réincarnée, je ne peux pas gagner à ce genre de jeux !

Commentaires fermés.