Shovel Knight Dig

Shovel Knight Dig est le dernier venu dans la franchise toujours en expansion de Shovel Knight. Pour celui-ci, Yatch Club Game a collaboré avec le studio Nitrome. Après Pocket Dungeon qui offrait un mélange de dungeon crawler et puzzle, le chevalier bleu et sa pelle nous reviennent aujourd’hui dans un roguelike qui pourrait à première vu rappeler Steamworld Dig. Mais qu’en est-il vraiment ?

Avant de regarder plus profondément dans le gameplay, parlons de la surface de Shovel Knight Dig. Sous son aspect un peu rétro, le jeu est visuellement très soigné. On a là un pixel art de qualité bourré de petits détails et d’animations subtiles qui lui donnent toute sa dimension. La bande son, que l’on doit à Jake Kaufman, est toujours aussi brillante elle aussi. Artistiquement, il n’y a donc que du positif.

Côté gameplay, maintenant, c’est un peu plus mitigé. Pas que le jeu est mauvais, non… Après tout, j’y ai mis une bonne dizaine d’heures et j’y revenais souvent pour me vider l’esprit en fin de journée. C’est plus que l’équilibrage est un peu étrange, mais je vais y revenir.

en route pour l'aventure

Un jour, alors que vous ne demandiez rien à personne, un vil personnage vole votre sac de loot et s’enfuit en sous-sol. Équipé de votre fidèle pelle, vous vous lancez à sa poursuite. Commence alors une descente effrénée pour récupérer votre butin. Vous traverserez plusieurs biomes (chacun composé de trois niveaux plus d’un boss) jusqu’à l’affrontement final.

Pour vous aider, vous allez collecter des pierres précieuses servant de monnaie d’échange. Elles vous permettront d’acheter quelques améliorations sur votre chemin, ou de quoi vous soigner. Bien entendu, le parcours est aussi semé d’embûches et d’ennemis, sinon ce serait trop simple.

Si jamais vous mourrez au cours de votre descente, votre équipement est perdu mais vous conservez une partie de votre butin et repartez de la surface. Là, vous trouverez quelques marchands pour débloquer de nouveaux artefacts ou améliorer votre armure. Cependant, pas d’améliorations qui vous permettrait d’améliorer les statistiques de départ de votre héros.

choix de direction entre deux niveaux

Je dois dire que je n’ai rencontré aucun bug au cours de ma dizaine d’heures passées dans Shovel Knight Dig. De ce côté là, rien à redire, le jeu a été bien fini. Il est plein de bonnes idées aussi, comme la façon dont l’environnement se modifie et évolue selon ce que vous détruisez ou conservez. Beaucoup de passages secrets à découvrir aussi, au cours de votre descente.

L’expérience globale n’est pas désagréable… mais comme je disais l’équilibrage est étrange. Parfois une partie semble exagérément dure voir injuste, et une autre semblera presque trop facile en comparaison. Et tout ça malheureusement dépendra un peu de votre talent de joueur, certes, mais beaucoup de la chance.

Le plus gros problème que j’ai trouvé à Shovel Knight Dig, c’est le peu de motivation à continuer de jouer. Passé quelques runs, la variété n’est plus au rendez-vous. Les reliques et accessoires à débloquer ne sont pas plus motivants que ça et généralement, j’ai eu l’impression d’en faire le tour lors de cette dizaine d’heures. Ce qui est tout à fait honorable pour un autre genre, mais pour un roguelike c’est gênant, surtout à 25€.

biome de l'eau

Au final, si j’ai passé un bon moment avec Shovel Knight Dig, il est dur de le recommander les yeux fermés, surtout à plein tarif. Le jeu n’est pas mauvais, mais a ce petit quelque chose qui manque pour le rendre addictif. Pour ceux qui sont toujours intéressés malgré ces quelques éléments en demi-teinte, je vous conseillerais d’attendre une promo avant de vous jeter dans l’abysse.

Site officiel

Développeur : Nitrome, Yacht Club Games

Éditeur : Yacht Club Games

Plateforme : Steam, Switch

Date de parution : 23 Septembre 2022

Testé sur une version presse fournie par l’éditeur

EvilBlackSheep

Experte en procrastination.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *