Path of Titans

Le jeu auquel j’ai le plus joué en 2022 d’après Steam est Jurassic World Evolution 2. Vous pensez, un jeu où on peut – sans faire exprès bien sûr –  laisser un trou dans la clôture d’un enclos rempli de Tyrannosaures pour voir en combien de temps ils arrivent à manger tous les visiteurs, ça ne peut que me plaire. Alors quand le studio Australien Alderon Games a annoncé Path of Titans, un MMO entièrement dédié aux dinosaures, je me suis gentiment mais fermement imposé pour le test. Oui bon ok, je ne l’ai même pas proposé aux autres.

Path of Titans est la première vraie production du studio et est en gestation depuis plus de trois ans. Une période raisonnable pour un MMO, sachant que le jeu est crossplay et est sorti sur Switch, PC, Xbox et Playstation et même sur mobiles. Autant vous dire que le studio a ratissé large !

N’étant pas un grand amateur de MMO – le dernier auquel je me suis frotté étant Conan Exiles – je ne savais pas trop à quoi m’attendre. Des quêtes Fedex à bas niveau pour ensuite monter en puissance et finir en demi-dieu ? Sûrement. Mais je me demandais quand même comment ils allaient pouvoir retranscrire tout ça dans un jeu avec uniquement des dinosaures : pas de construction de base, pas d’équipement à crafter, juste des pattes, des griffes et des crocs.

La réponse est simple : ils n’ont pas essayé. Enfin si, un peu. Mais pas trop. Parce que Path of Titans est « juste » un jeu de survie avec des dinosaures : vous en choisissez un parmi une liste qui s’allonge régulièrement, carnivore ou herbivore, vous choisissez une des deux régions disponibles (pour le moment), faites un mini tutoriel et zou, dans le grand bain. Grandissez et survivez.

Les besoins du dinosaure sont simples : manger et boire. Les points d’eau sont nombreux, par contre les endroits où se sustenter beaucoup moins, ce qui oblige à se déplacer. Le monde est divisé en zones, certaines étant montagneuses, en plaine, formée de lacs… C’est varié et globalement réaliste au niveau géographique. Enfin je vous dis ça je n’y connais rien j’ai fait électronique au lycée.

Aaaaah, fiche moi la paix !

Pour grandir et ainsi devenir plus gros et plus fort – et surtout acquérir de nouvelles compétences comme le coup de queue, la morsure… – rien de plus simple, il faut accomplir des quêtes. Et c’est là que nombre d’entre vous vont changer d’article…

Chaque région propose en effet une série de quêtes : ramasser 20 fleurs, trouver 30 branches…

C’est aussi chiant que ça en a l’air et franchement ridicule. Imaginez-vous, incarné en stégosaure, courant ici et là pour trouver des glands, juste comme ça. Je fais déjà ça à la rédaction quand je cours après les autres qui sont à la bourre pour rendre leur article, inutile de me faire revivre ça en ligne.

C’est un énorme point noir et j’espère franchement que le studio va un peu plus creuser la question pour proposer un truc plus « roleplay ». Heureusement qu’il est quand même possible de rejoindre un groupe pour faire des quêtes en collaboration, bien plus lucratives. Ce qui permet, et ça n’est pas un simple détail, de se protéger des autres joueurs.

Parce que figurez-vous que les autres ne sont généralement pas très enclins à vous faire des câlins, sauf si ça leur permet de vous briser l’échine pour vous dévorer. Oui, le monde de Path of Titans est cruel et orienté uniquement survie.

Quand vous n’avez pas de craft ou de base à construire (vous pouvez décorer votre caverne, qui vous sert de base pour dormir mais l’intérêt est limité), vous vous promenez et apprenez à survivre aux attaques des autres.

Sauf si vous êtes le psychopathe et que rien ne vous amuse plus que de bouffer un autre joueur. Dans ce cas-là, félicitations vous venez de trouver votre nouveau jeu préféré.

Un autre point noir – pour moi – est l’absence de dinosaures dirigés par l’IA. Ils permettraient d’avoir un peu plus de vie sur les serveurs, les gens étant en général au milieu du monde, et d’avoir vraiment la sensation d’évoluer dans un monde vivant. Là les décors sont sympathiques mais à moins de rejoindre un groupe, on se sent vite seul.

Après tout cela, vous vous demandez pourquoi vous devriez perdre du temps devant Path of Titans. Et bien tout simplement parce que malgré tout, il y a un petit quelque chose qui donne envie d’y revenir. Le nombre impressionnant de dinosaures différents peut-être.

Sachant que certains sont aquatiques. Les serveurs moddés par la communauté aussi.

Peut-être les environnements qui, s’ils ne sont pas les plus beaux du monde (forcément il faut que ça tourne sur Switch), sont assez agréables pour que vous vous arrêtiez régulièrement admirer le paysage. Ou tout simplement le plaisir de se promener tranquillement au rythme du dino choisi, sans se soucier de quoi que ce soit d’autre – mais en gardant quand même un œil sur les environs, les attaques pouvant être aussi brutales que rapides.

Je recommande donc Path of Titans aux gens qui recherchent un MMO cross-plateformes original et abordable (une trentaine d’€) dans lequel la survie sera leur unique objectif. Pas de craft, pas de grands projets à bâtir. Juste des lézards géants qui se courent après entre deux ramassages de palourdes. Non, moi non plus je ne pensais pas écrire ça un jour…

Genre : MMO

Développeur : Alderon Games

Editeur : Alderon Games

Prix : 30€

Cross-plateformes

Testé sur une version presse fournie par l’éditeur

Harvester

Collectionneur compulsif et un peu trop passionné, accumule jeux et livres en essayant d'entraîner un maximum de gens dans ses vices...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *