Mutropolis

A l’occasion de sa sortie sur Switch, je me suis enfin penchée sur Mutropolis de Pirita Studio. Ce Point & Click au style adorable nous emmène dans un futur lointain afin de résoudre un mystère archéologique. Mais d’abord, un petit trailer pour vous mettre en appétit.

Mutropolis se déroule donc en l’an 5000. L’humanité a depuis bien longtemps abandonné la Terre et vit à présent sur Mars. Un petit groupe d’archéologues est en mission sur Terre pour étudier les restes de notre civilisation. Jusqu’ici, tout va bien. Et puis, alors qu’ils sont à un cheveu d’une découverte légendaire, Totel, le professeur en charge de l’expédition, est mystérieusement kidnappé. Les autorités locales n’étant d’aucune aide, Henry Dijon, un autre membre de l’expédition, décide de prendre les choses en main. Muni de sa fidèle truelle, il est bien décidé à découvrir ce qui se trame derrière la disparition de son mentor.

L’histoire en elle-même est assez sympa. C’est de la SF et ça ne révolutionne pas le genre, mais c’est très agréable à suivre. Mais le gros point fort du jeu, c’est sa direction artistique. Le style graphique est absolument adorable et plein de charmants petits détails. A cela s’ajoute un doublage complet en anglais de très bonne qualité. Le petit studio espagnol de Pirita n’étant composé que de deux personnes, j’ai été très agréablement surprise.

La terre, en l'an 5000

Niveau gameplay, Mutropolis est un Point & Click très classique, donc il n’y a pas grand chose à vous dire. Les habitués du genre ne seront pas du tout dépaysés. Peut être la seule critique que j’aurais pour le jeu c’est que certaines énigmes ont une solution dont la logique est un peu douteuse. Rien ne rendant la progression impossible, mais j’ai quelque fois essayé des combinaisons dont je ne voyais pas la logique et qui se sont révélées correctes. Fort heureusement, la majorité des puzzles ne tombent pas dans cette catégorie.

Le jeu m’a pris environ 6 heures à terminer sans trop me presser. C’est en général une bonne durée pour le genre avant que ça devienne trop long. Le rythme est un peu discutable. Certains passages en milieu de jeu souffrent d’un peu de lenteur mais sur l’ensemble de l’expérience ce n’est qu’un petit détail.

Chat

Au final, Mutropolis est une bonne expérience. Certes il n’est pas exempt de quelques petits défauts mais pour un premier jeu d’un si petit studio, je pense qu’on peut leur pardonner. Personnellement, je suivrais avec attention leurs futurs projets. Je recommande aux amateurs du genre de donner sa chance au jeu.

Site officiel

Développeur : Pirita Studio

Éditeur : Application Systems Heidelberg

Plateforme : Steam, GoG, Nintendo Switch

Date de parution : 18 février 2021

Testé sur une version presse fournie par l’éditeur

EvilBlackSheep

Experte en procrastination.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.