Fort Sumter: The Secession Crisis

Aimez-vous la stratégie ? Le risque calculé ? La grimace de surprise qui se dessine sur le visage de votre adversaire ? C’est par ici… Fort Sumter: The Secession Crisis est un jeu de stratégie pour 2 joueurs. Il s’appuie sur un événement méconnu de l’histoire des Etats-Unis : la bataille de Fort Sumter, en Caroline du Sud, qui déclencha en 1861 l’ouverture des hostilités militaires entre le Nord et le Sud et, de fait, la guerre de Sécession.

C’est tout d’abord la version numérique du jeu de plateau Fort Sumter: The Secession Crisis, 1860-61, publié par GMT Games en 2018.

Un combat d’influence

Cette bataille fut surtout symbolique (la seule victime fut un cheval !), et elle donna aux deux camps un prétexte pour lancer la mobilisation des populations dans l’armée, en s’accusant réciproquement de la responsabilité de l’agression. Rallier l’opinion publique et les Etats encore indécis était l’enjeu véritable de cet affrontement.

Et c’est parti. A gauche les cubes de chaque camp, prêts à envahir les cases.

Pour éclaircir le sujet, les tensions politiques et idéologiques étaient à leur paroxysme depuis longtemps entre les états du Nord et ceux du Sud. L’un des joueurs incarnera le leader des Unionistes, et l’autre le camp des Sécessionistes.

Ne vous y trompez pas, malgré le titre et le thème, Fort Sumter n’est pas un wargame qui reconstituerait le combat entre les troupes.
C’est un jeu d’influence politique, qui simule la gestion du bluff et de la propagande entre deux camps. Il s’agit d’arriver à la fin de la partie en ayant réuni plus de points de victoire que son adversaire.

Bouge ton cube

Chaque joueur marque un point quand il contrôle en fin de manche les 3 emplacements d’une des 4 dimensions de la crise (politique, sécession, opinion publique et armement). La règle est la même pour ces 12 emplacements : le joueur qui a le plus de cubes dessus le contrôle. Le nombre de cubes est identique au départ pour les deux joueurs.

4 dimensions de la crise, 3 objectifs pour chaque : 12 cases pour jouer.

Mais dites-moi Grand Maître ? Comment les deux adversaires placent-ils leurs cubes ?

Ce sont des cartes qui donnent aux joueurs la possibilité d’agir. Les joueurs reçoivent 4 cartes en début de tour, chacune ayant une « force » et un événement, ce dernier jouable par un seul des deux camps ou parfois les deux. Trois de ces cartes seront jouées, et chacune permettra de placer, déplacer et supprimer des pions de capital politique… y compris celui de son adversaire.

Une carte de chaque camp…

Le contrôle de zone rapporte des points, à condition de contrôler la zone, ce qui peut se jouer à un pion près ! Autre finesse : à chaque manche, le joueur Unioniste ou Sécessionniste choisit un emplacement comme objectif secret, un peu comme dans les Aventuriers du Rail si vous voulez. Cet emplacement rapportera un point si le joueur le contrôle.

Un des objectifs secrets éventuels, en lien avec les cartes précédentes.

Mais si c’est l’adversaire, alors c’est lui qui gagnera ce point ! Résultat : du bluff à foison, pour une diversion ou une dissimulation de son objectif réel.

Je contrôle mon objectif secret Washington, et aussi toutes les cases jaunes : 2 points à venir !

Les points de victoire s’obtiennent à la fin de chacune des 3 manches, puis lors de la « Crise Finale » de la fin de partie. Le score évolue donc plusieurs fois, et chaque joueur termine avec un score variant entre 2 et 10 points environ. Et c’est après cette « Crise Finale », qui se joue avec les cartes délaissées dans les trois manches précédentes, que les derniers points de zone seront attribués.

Un jeu fourbe et rapide

Vous avez noté que Fort Sumter est un jeu abstrait : vous jouerez avec des cartes événements dotées de forces différentes, et des cubes en bois qui représentent votre capital politique de départ.

Ces cartes sont illustrées avec des photos de l’époque, les couleurs sont fades, ce qui donne un côté désuet au matériel. Rappel nécessaire : je joue à la version numérique de Playdek ! Disponible sur Steam et sur Android, elle permet aussi d’affronter une IA assez forte, et d’affronter des humains à distance. Du coup pour la grimace de surprise c’est raté !

Le jeu en version physique…

Les mécanismes de ce jeu sont exactement les mêmes que ceux de Twilight Struggle, le simulateur de guerre froide politique entre l’Est et l’Ouest. C’est le contrôle de zone qui rapporte des points et c’est un « card driven game », qui propose l’utilisation de cartes selon deux possibilités : leur action ou leur force. Son accessibilité et la brièveté de ses parties en font un choix intéressant pour découvrir ce mécanisme. Par rapport à Twilight Struggle, une partie dure une vingtaine de minutes et le jeu est bien moins compliqué à assimiler.

Pour un ressenti similaire en gameplay : des choix, des calculs, de la dissimulation pour tromper son adversaire, le tout avec les moyens du bord à chaque tour.

Je serai honnête en reconnaissant ne pas connaître assez l’aspect politique du contexte pour donner mon avis sur le respect de la réalité historique des personnages et des événements portés par les cartes (et non, je n’étais pas né ! Toi tu vas tâter de ma baïonnette !).

Ce jeu pourrait être transposé dans d’autres univers dans lesquels deux camps s’affrontent en terme d’influence : Star Wars, Le Seigneur des Anneaux, Rome contre les barbares, Cthulhu et sa clique contre les humains et j’y prendrai je pense le même plaisir.

Que le thème vous attire ou pas, vous avez l’occasion à un prix dérisoire de vous frotter à un jeu d’influence original et assez malin…

Genre : Stratégie, influence

Développeur : Playdek, Inc.

Éditeur : Playdek, Inc.

Date de parution : 21 mai 2019

Prix : 3,99€

Page Steam

Sigarrett

J'étais là avant. Inventeur du Koh Lanta des Jeux Vidéo, survivant dans l'âme, j'aime la gestion, l'enquête, le mystère, la furtivité, la simulation, les combats spatiaux et la stratégie.

2 réflexions sur “Fort Sumter: The Secession Crisis

  • 19 mai 2020 à 12 h 52 min
    Permalien

    Salut les gens,
    Dans l’article sur Twilight Struggle, il était fait mention de la possibilité de jouer via le telephone portable avec un bete link vers Steam.

    Ca passe aussi pour celui-la ou pas ?

  • 19 mai 2020 à 15 h 54 min
    Permalien

    Hello,
    Tu peux jouer sur smartphone ou tablette en achetant les applications Fort Sumter (Android et IOS) et Twilight Struggle (Android). Elles sont identiques aux versions numériques de Steam. Pour jouer en ligne, tu crées un compte Playdek, qui synchronise tes parties steam et smartphone. En clair, tu joues ta partie sur l’ordi chez toi, et tu peux la continuer dans le train ou au restau en attendant ton café sur ton téléphone.

    Et c’est quand tu veux au fait…

Commentaires fermés.