Early Access: Monstrum II

Dans Monstrum II, vous n’avez que 2 choix. Chasser ou être chassé. Dans le premier cas, vous incarnerez un monstre, dans le second, un prisonnier. En effet, Monstrum II est un jeu multijoueur de traque/survie en ligne et asymétrique. Sur une grille de bingo, vous êtes pas mal là. Actuellement en Early Access (depuis le 28 janvier), la sortie définitive n’est pas prévue avant 8 à 12 mois.

Le tableau de marche des développeurs

Mais commençons par planter le décor de Monstrum II. L’action prend place sur une forteresse maritime abritant un complexe servant à faire des expériences sur des humains pour les transformer en monstres. Bien sûr, rien ne s’est passé comme prévu et maintenant, il ne reste plus que le monstre, les prisonniers et deux possibilités pour s’échapper de cet enfer. Un hélicoptère ou un sous-marin. Pas besoin de plus de contexte pour ce style et le but du jeu.

Le sous-marin de la délivrance (je ne l’ai vu que dans le tutoriel)

Que faire quand on est prisonnier ? Survivre. Et pour survivre, il faut quitter cette maudite forteresse. Pour cela, il est nécessaire dans un premier temps de restaurer l’alimentation électrique de secours de la forteresse en activant plusieurs interrupteurs. Parfois, certains nécessiteront un code que vous trouverez dans l’environnement proche et qu’il faudra ensuite saisir sur un digicode. D’autres fois, il vous faudra trouver un fusible pour alimenter l’ouverture d’une porte qui donne accès à l’un de ces interrupteurs.

Durant cette recherche, vous trouverez divers objets utiles, soit pour accéder aux interrupteurs (masse, pince-coupante, chalumeau portatif, etc.) soit pour échapper au monstre (extincteur, appareil photo…). Car n’oubliez pas que la bête rode et vous cherche. Enfin, une fois le courant rétabli, il faudra encore trouver le chemin d’accès soit à l’hélicoptère soit au sous-marin. Et, une fois trouvé, il y a une dernière phase de mise en place du moyen de sauvetage. En dehors de quelques objets, pour échapper au monstre, vous pourrez vous cacher dans des casiers ou des caisses.

Et en tant que monstre ? Le monstre ne vit que pour la traque et l’extermination des prisonniers. Pour gagner, il lui suffit donc de trouver et tuer les autres joueurs. Ou bien encore de les empêcher de s’enfuir dans le temps imparti. Car oui, ils ont un temps limité pour s’évader. À ce stade du développement, il existe 3 monstres différents qui possèdent chacun 3 capacités spécifiques pour détecter les prisonniers, se déplacer et attaquer.

Chut ! Il ne m’a pas vu !

Que l’on soit prisonnier ou monstre, le jeu se déroule en vue à la 1re personne. La carte est générée de façon procédurale afin que personne ne puisse la connaître par cœur et permettre une plus grande rejouabilité. C’est plutôt une bonne idée pour éviter de se faire camper par un monstre qui connaîtrait trop bien la carte. Toutefois, pour les prisonniers, c’est assez déroutant de ne jamais vraiment savoir où aller. D’autant plus que la zone de jeu est relativement grande et qu’il n’est pas facile de s’y repérer.

Je n’ai pas trouvé le jeu particulièrement beau et les animations des prisonniers manquent de fluidité. Ils ont un aspect « mannequin de vitrine » peu attirant à vrai dire. Je ne sais pas s’il est prévu une amélioration de ce côté-là.

Enfin, l’élément le plus gênant à l’heure actuelle, c’est le manque de joueurs sur les serveurs. J’ai souvent eu du mal à lancer une partie faute de joueurs ou me suis retrouvé à enchaîner 4 ou 5 parties avec les mêmes équipiers/adversaires comme s’il n’y avait qu’eux à ce moment-là. Le jeu propose en théorie du 1 Vs 1 jusqu’au 1 Vs 4. Pour ma part, je n’ai jamais participé qu’à du 1 Vs 3.

Au moment de conclure, il m’est difficile de vous conseiller l’achat du jeu pour le moment. Plusieurs défauts sont encore pénalisants à mon goût. Le manque de joueurs sur les serveurs, l’impossibilité (pour le moment) d’inviter un ami dans une partie publique qui n’a pas le nombre de joueurs requis par exemple. Mais aussi, un équilibrage qui n’est pas concluant (Le monstre gagne 9 fois sur 10, sa seule défaite ayant été quand je découvrais le jeu… en tant que monstre.) et également un manque de sensations notamment lorsqu’on court. Toutefois, le jeu étant en Early Access, il peut être intéressant de suivre son évolution et voir si les développeurs arriveront à corriger ces divers points pour le rendre attrayant.

Félicitation, vous êtes arrivé au bout de mon test

Site officiel

Développeur : Team Junkfish

Éditeur : Junkfish Limited

Plateformes : PC (Steam)

Prix : 12.49 €

Date de parution : 28 janvier 2021

Testé sur une version presse fournie par l’éditeur

Eiffel-AD

CM 24h/24, rédacteur le reste du temps.