Crossfire: Legion

En préambule, je précise que j’ai toujours du mal à revenir sur un jeu où j’ai déjà fait un article, même en Early Access. La difficulté étant, pour moi, d’éviter la redite. L’Early Access est l’occasion pour les développeurs de peaufiner leur jeu voire même de modifier quelques pans importants du gameplay pour le rendre meilleur. Crossfire: Legion est sorti en version finale et mon avis ne changera pas globalement. Le jeu est dans la moyenne, mais ne se démarque pas assez pour être considéré comme un immanquable. Cependant, il a des qualités à faire valoir et pourrait intéresser des joueurs moins exigeants que moi.

Crossfire: Legion est un jeu de stratégie en temps réel qui se rapproche fortement de la franchise Command and Conquer. Un conflit moderne avec trois factions asymétriques. L’aspect « bourrin » action est très présent. Cela ne veut pas dire que la finesse est inexistante, mais la stratégie consistant à gonfler son armée au maximum et envoyer les troupes contre la base ennemie se révèle payante très souvent.

Le jeu a l’intelligence de proposer des missions centrées sur des petits groupes pour éviter la redondance. Le jeu gagne ainsi en subtilité tout en gardant son aspect action. C’est assumé et la solidité du gameplay rend l’ensemble très agréable. Pas de dépaysement pour les joueurs aguerris dans le genre et les profanes ne se verront pas laissés de côté avec des mécaniques trop complexes.

Scénaristiquement, le jeu propose de suivre les différentes factions et même si l’on n’échappe aux clichés habituels, Crossfire: Legion donne du corps à ses différents « héros » en ne les enfermant que dans un manichéisme où les gentils veulent libérer le monde du joug des méchants oppresseurs.

Il y aura de la trahison, de la vengeance, de l’amour fraternel et quelques rebondissements lors des quinze missions de la campagne. Je ne suis pas friand de l’exercice, mais la campagne a le mérite de dérouler son histoire à travers les différents points de vue.

Au niveau des modes de jeu, Crossfire : Legion est assez classique avec une campagne, un mode en ligne et des parties personnalisées. Le jeu s’assure ainsi de satisfaire la majorité des joueurs qui vont pouvoir appréhender les différentes factions avec la campagne et prolonger l’expérience avec d’autres adversaires. L’ensemble fonctionne bien et le jeu ne souffre pas de problèmes techniques altérant l’expérience de jeu.

En conclusion, Crossfire: Legion est un jeu de stratégie en temps réel qui pourra satisfaire des profanes qui veulent découvrir le genre en douceur et aussi ceux qui aiment la franchise Command and Conquer.

Il reste de facture classique, mais suffisamment agréable pour passer un bon moment. Son penchant action permet de passer un bon moment sans avoir à chercher l’optimisation ultime pour réussir la mission. C’est bourrin, pas prise de tête et ça fonctionne.

Genre : Stratégie temps réel

Développeur : Blackbird Interactive

Editeurs : Prime Matter, Koch Media

Plateforme : PC

Prix : 29,99€

Testé sur une version presse fournie par l’éditeur

Machiavel

Toujours à l'affût de ce qui peut piquer ma curiosité, peu importe le domaine avec une légère préférence pour les jeux vidéo, le cinéma, la littérature, les séries TV, les jeux de société, la musique, la gastronomie, les boissons alcoolisées et quelques autres petites choses . Ma curiosité est telle le tonneau des danaïdes, sans fond.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *