Cosmic Express

Tchoutchou ! Embarquez avec moi dans ce test express de Cosmic Express !

Bienvenue dans notre station spatiale. Ici le seul moyen de passer d’une base à l’autre, c’est le train. Et si vous êtes là, c’est parce qu’il nous manque quelqu’un pour poser les rails. Facile me direz-vous ! Et bien, c’est ce qu’on va voir.

Le début de la map – 1ère constellation

Le jeu est simple à prendre en main. Rien de compliqué. Un bouton pour poser les rails, un pour annuler et un autre pour lancer le train et voir le résultat.

Fa-cile !

Les premiers niveaux posent les bases. Un point d’entrée, une sortie, un passager à prendre dans son unique wagon, et le déposer dans sa maison avant de sortir.

Allez, on double les effectifs

Et c’est tout ? Non, bien sûr que non. La difficulté va crescendo. Et chaque nouvelle constellation va introduire une mécanique nouvelle. Ajout d’un deuxième wagon, d’une nouvelle variété de passagers, de téléporteurs, d’ordre à respecter pour embarquer/débarquer les passagers, etc. Et des constellations, il y en a beaucoup, avec à chaque fois plein de stations pour vous triturer les neurones bien comme il faut.

Le jeu n’est pas cher, propose beaucoup de niveaux et un challenge satisfaisant. Il est le compagnon idéal pour s’occuper dans les transports en commun comme… le train ! Vous êtes arrivé à destination, débarquement immédiat !

Genre : Réflexion

Site officiel

Développeur : Alan Hazelden, Benjamin Davis et Tyu

Éditeur : Alan Hazelden, Benjamin Davis et Tyu

Plateformes : Mobiles, PC, Switch

Prix : 8.19 € sur le Nintendo e-shop

Date de parution : 2017 sur PC et mobiles, 02 septembre 2021 sur Switch

Testé sur une version presse fournie par l’éditeur

Eiffel-AD

CM 24h/24, rédacteur le reste du temps.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *