Beta: Spacebase Startopia

La nostalgie a bon dos et le testeur bonne mémoire ! Echaudé par un Praetorians HD Remaster qui démontrait que ce n’est pas en changeant trois textures qu’on transforme un ancien jeu correct en hit, je me méfiais en voyant fleurir les annonces d’une suite à Startopia : Spacebase Startopia (bon, au moins on voit que le budget n’a pas été cramé en brainstorming pour le titre…). Simple remake ? Grosse évolution ou changement de cap ? C’est tout aussi circonspect que vous et du bout du doigt que je cliquais sur le raccourci…

Pour ceux qui étaient trop jeunes lors de sa sortie, Startopia est un jeu de gestion de station spatiale, développé par Mucky Foot Productions et sorti en 2001 chez Eidos Interactive. Oui ça date, Machiavel devait même encore avoir foi en l’humanité à cette époque ! Toujours est-il que la longue hibernation de la licence prend fin cette année grâce à Realmforge Studio (la série des Dungeons) et Kalypso Media. Et après quelques heures sur la beta, je pense pouvoir dire que… c’est une assez bonne nouvelle.

Le troisième niveau et ses différents biomes.

La formule n’a pas changé avec Spacebase Startopia : vous êtes toujours aux commandes d’une station spatiale (en forme de beignet parce que pourquoi pas) qu’il va falloir aménager pour accueillir différentes races d’aliens ayant différents besoins. Sur les trois étages que comporte chaque station, vous allez devoir construire dortoirs, boîtes de nuit, infirmerie et autres usines de recyclage pour non seulement occuper tout ce petit monde, mais aussi faire rentrer de l’Energie, la ressource principale du jeu. Beta et manque d’équilibrage oblige, celle-ci n’est pour le moment pas bien difficile à obtenir, notamment grâce aux stations de recyclage des ordures.

Euh, il n’y aurait pas un bug là ?

Pour prendre Spacebase Startopia en main, la beta n’offre pour le moment que quelques missions de tutoriel, assez bien fichues, et les deux premières missions – très basiques – de la campagne solo. C’est maigre mais il y a heureusement un mode bac à sable dans lequel le joueur aura accès à plus d’infrastructures. En l’état, c’est tout de même peu et les mécaniques de jeu déjà implémentées me font m’interroger quant à la profondeur du titre, surtout que les graphismes cartoonesques et l’humour bon enfant (même si VAL, l’IA qui vous guide, balance parfois des remarques bien caustiques et désobligeantes) laissent à penser que Realmforge Studio veut faire dans le grand public. Ça n’est pas forcément un mal, mais la mention d’une partie STR, à laquelle je n’ai pas pu goûter, m’inquiète. J’ai l’impression que les développeurs ont regardé ici et là et ont essayé de piquer des idées pour en faire un pot-pourri. Le souci avec ces derniers, c’est qu’ils peuvent vite devenir écœurants, surtout s’ils sont mal dosés.

Le jeu vous oblige à parfois faire des choix débiles.

Le risque est donc de se retrouver avec un jeu un peu trop simpliste qui survolera plusieurs types de gameplay sans jamais vraiment se décider… Mais je m’emballe, je tire des plans sur la comète sans même vous expliquer ce que cette beta vous permet déjà de faire. Comme dit précédemment, chaque étage a une fonction précise : le premier est réservé aux dortoirs, à la restauration et autres lieux de première nécessité. Vous y construirez des pièces où vos travailleurs et visiteurs viendront combler leurs besoins en hygiène, santé et repos, mais où ils viendront aussi travailler. Seul souci, ces usines de production ou de traitement polluent l’atmosphère (tout comme les ordures laissées au sol), vous obligeant à la purifier grâce à des filtres ou des plantes. Il faut donc arriver à un équilibre correct entre agencement et confort de vie. Heureusement, il est possible à chaque étage d’acheter une nouvelle section et d’ainsi agrandir la zone constructible pour mieux répartir les pièces.

Il en manque un peu là, non ?

Le deuxième étage est lui réservé aux divertissements et doit être aménagé pour amuser vos locataires. Les choix à ce niveau sont pour le moment très basiques, tout comme au troisième étage qui ne sert qu’à la production de nourriture et de ressources. Dans cet espace, vous choisirez des biomes adaptés à vos occupants qui auront ainsi une nourriture adéquate et des lieux où se promener.

Le système de popularité. Je roxxe (comme d’hab me diront mes rédacteurs entièrement dévoués) !

Pour gérer tout cela, il vous faudra engager différentes races d’aliens, chacune adaptée à un travail spécifique comme les Dryades pour le troisième étage et ses récoltes. Ces aliens évoluent en XP, devenant de plus en plus performants (mais coûtant de plus en plus cher) et ont comme les voyageurs des besoins qui doivent être satisfaits. On s’amuse donc à suivre ce petit monde, on regarde où des files d’attente se forment, on réorganise à la volée le contenu des salles grâce une interface assez peu intuitive les premiers instants mais efficace sur le long terme et… on attend la suite car tout ceci ne nous a pris que quelques heures. On sent qu’il y a encore beaucoup d’éléments manquants, des objets sans description ou représentés par un simple carré blanc, on voit que l’arbre technologique est loin d’être complet, que certaines actions ne provoquent aucune réaction…

Hey c’pas super sympa ça ! Elle doit me prendre pour SAAvenger…

Spacebase Startopia, en l’état, est donc un titre à surveiller sans pour autant se ruer dessus. Si pour le moment le développement semble bien se passer, montrant de saines bases, il est encore un peu tôt pour savoir à qui le titre s’adresse vraiment. Est-ce aux tarés de gestion, capables de passer une douzaine d’heures sur un jeu sans lever la tête (spoiler alert : j’en doute un peu), ou aux amateurs-mais-sans-plus, recherchant un titre facile à prendre en main et rythmé ? La composante STR amènera-t-elle vraiment quelque chose ou permettra-t-elle de dissimuler la maigreur de la partie gestion ? La campagne solo sera-t-elle assez longue et bien scénarisée ? L’équilibrage sera-t-il aux petits oignons ? SAAvenger pourra-t-il enfin gagner une partie multijoueurs ? Autant de questions qui auront, peut-être, leur réponse fin octobre 2020. En ce qui me concerne, je vais tranquillement le laisser infuser quelques mois de plus, sans rien attendre de plus qu’un jeu de gestion coloré à l’humour bien senti.

Genre : Simulation, Stratégie

Développeur : Realmforge Studios

Éditeur : Kalypso Media

Date de Parution : 23 octobre 2020

Testé sur une version presse fournie par l’éditeur

Harvester

Collectionneur compulsif et un peu trop passionné, accumule jeux et livres en essayant d'entraîner un maximum de gens dans ses vices...

3 réflexions sur “Beta: Spacebase Startopia

  • 22 juin 2020 à 16 h 48 min
    Permalien

    What ? Une suite spirituelle à Startopia ? <3

    • 22 juin 2020 à 16 h 57 min
      Permalien

      C’est très très proche du premier opus pour le moment, à voir ce qu’ils implémentent d’ici la sortie. Mais les vieux de la vieille ne seront pas dépaysés, non.

Commentaires fermés.