Beta: Second Front

Le chef a vu Beta et a directement pensé à moi, je ne sais pas comment je dois le prendre. Il faut dire qu’on est tous les deux assez enthousiastes concernant les sorties Microprose en général et le chef avait directement montré son intérêt pour le titre. Il m’a donc envoyé au casse-pipe pour essayer les 5 premières missions qui composent cette beta de Second Front.

Les missions (2 US, 3 Allemandes pour les trois factions qui seront disponibles) doivent être débloquées les unes après les autres (je ne suis pas grand fan de ce système qui force à jouer les tutos) et offrent une bonne variété même si la première peut-être assez frustrante à jouer si vous ne faites pas exactement ce qu’il est conseillé de faire dans le tuto.

Surtout parce que la mission ne dure que 4 tours (limite temporelle non désactivable) et que la moindre malchance et déviance du plan va vous empêcher de gagner. A ce niveau autant alors forcer le joueur à jouer le mouvement exact plutôt que de lui donner une illusion de liberté. Mais sinon la plupart des missions sont réalisables sans trop de difficulté pour l’instant.

Pas le temps chef

Il faut bien dire que si au premier abord, l’atmosphère cartoon peut donner une impression de prise en main aisée et de gameplay léger, les devs en ont décidé autrement. Chaque tour de jeu est divisé en plusieurs phases : déplacement et tir, fuite, tir sans mouvement, récupération de moral, mêlée, avancée et il faudra arriver à bien jongler avec celles-ci pour vaincre certaines missions.

Très efficace

L’IA sait parfaitement bien exploiter ces phases, c’est-à-dire qu’elle triche un peu et connaît vos lignes de visée parfaitement et va donc profiter d’une phase d’avancée normalement utilisée pour arriver au contact avant mêlée pour quitter les positions où elle est visible et se cacher.

Vous allez donc voir l’IA quitter un bâtiment pour se positionner de l’autre côté et puis y revenir le tour suivant, quitte à abandonner l’objectif qu’elle doit défendre. Si cela augmente le challenge cela brise quand même l’immersion et la logique (mais comme le jeu ne modélise pas la fatigue ou l’accumulation de défense cela n’apporte pas de pénalité)

Si vous ne faites pas la même chose, attendez vous donc à voir vos troupes se ramasser des trempes (surtout face à certaines armes tels que les mortiers qui semblent avoir encore besoin d’un léger équilibrage) sans que vous puissiez rien faire. Le tout rend donc le système de phases un peu plus complexe de par l’utilisation qu’en fait l’IA elle même.

Surtout que Second Front offre une certaine richesse dans les détails, il est possible de ramasser une mitrailleuse abandonnée par l’ennemi, de monter les étages de certaines bâtiments, d’arrêter les moteurs des chars pour augmenter leur précision etc.

Sous ses abords de jeux mignon, Second Front offre en fait un gameplay assez riche, couplé avec un éditeur de niveau qui va lui permettre d’avoir un contenu vraiment solide. Restent ces éléments de gameplay et cette IA qui me font parfois un peu tiquer ainsi que le temps de résolution de certains tours (comme celui de mêlée quand il n’y a pas de mêlée à calculer ou les tentatives de ralliement ) qui sont trop longs à mon goût.

Reste à voir donc dans quel sens le jeu va évoluer mais il devrait quoi qu’il en soit promettre de bonnes heures de jeu et permettre aux plus créatifs d’entre vous de créer des missions qui s’annoncent bien fun. A suivre.

Développeur : Hexdraw

Editeur : Microprose

Date de sortie : 2022

Page Steam

Testé sur une version presse fournie par l’éditeur

SA_Avenger

Le Belge taciturne du groupe, pas fan de quoi que ce soit mais touche-à-tout aux goûts éclectiques, amoureux du cinéma, de littérature et de chanson française à texte, bref un nostalgique invétéré. Ancien beta testeur hardcore, je joue encore régulièrement à des jeux obscurs aux règles complexes que je termine d'ailleurs rarement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.