Field of Glory II: Medieval – Rise of the Swiss

Si les DLCs de Field of Glory II: Medieval se suivent, ils ne se ressemblent pas tous pour autant. Après le troisième DLC Storm of Arrows il y a quelques mois à peine, voici que les Suisses débarquent. J’en vois déjà qui cachent leur set à fondue. Pas de soucis cependant car dans Rise of the Swiss tout le monde amène ses propres piques.

Kaboom

Si le gameplay n’est au premier abord pas révolutionné avec un système de jeu axé sur le positionnement, le terrain et la qualité des troupes qui permettent souvent de vaincre contre un ennemi en supériorité numérique, l’arrivée des piquiers change quand même la donne sur un jeu où jusqu’ici la cavalerie régnait en maître sur le champ de bataille.

ça ne rend pas la cavalerie inutile pour autant

Les formations condensées de piquiers, il vous faudra les fixer, les contourner ou les user à coup d’artillerie et de projectiles pour en venir à bout. Pas question donc de compter sur le pouvoir de vos petits chevaux colorés pour enfoncer le clou à l’ennemi, ici il faudra soit maintenir une ligne de défense convenable soit user de l’impact desdits piquiers pour tenter de briser le moral ennemi au plus vite.

L’ennemi à la nombre, les troupes à distance, reste à rentrer dans le tas

C’est important mine de rien, car en plus de l’ajout habituel d’unités (au nombre de 22), de 4 campagnes et 8 scénarios (sans compter les listes d’armées pour le multijoueur qui amène encore et toujours plus de variété) on a ici un DLC qui va vraiment apporter un changement dans le style de jeu et qui va obliger les joueurs à repenser le champs de bataille. C’est donc selon moi le DLC le plus intéressant (et je ne dis pas ça parce que Charles le Téméraire fait partie du lot) actuellement et je le conseille donc à tout ceux qui apprécient le jeu de base.

Développeur : Byzantine Games

Editeur : Slitherine Ltd.

Genre : Wargame, jeu de figurines

Date de sortie : 19 Mai 2022

Prix : 12,49€

Page Steam

Testé sur une version presse fournie par l’éditeur

 

SA_Avenger

Le Belge taciturne du groupe, pas fan de quoi que ce soit mais touche-à-tout aux goûts éclectiques, amoureux du cinéma, de littérature et de chanson française à texte, bref un nostalgique invétéré. Ancien beta testeur hardcore, je joue encore régulièrement à des jeux obscurs aux règles complexes que je termine d'ailleurs rarement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.