Jeux vidéoJouer

Early Access: Winter Survival

Les développeurs sont des gens sadiques, c’est un fait mondialement reconnu. Ils n’ont de cesse de nous mettre dans les pires situations pour nous voir périr de toutes les manières possibles. Avec les jeux de survie, à la mode depuis quelques années maintenant, le sadisme a été augmenté de quelques crans. Iles tropicales infestées de cannibales, déserts arides, tout est propice à nous faire mourir, lentement ou de manière violente. Winter Survival, la dernière offrande pour masochistes de Drago Entertainment, n’est pas en reste dans le domaine.

Débarrassons-nous tout de suite du superflu : le scénario. Vous décidez de partir dans une région glacée avec des amis, il y a un souci, blablah vous vous retrouvez seul, blablablah il faut survivre jusqu’à l’arrivée des secours. La routine donc !

Comme vous vous en doutez, le principal ennemi dans Winter Survival va être le froid. Si vous restez trop longtemps loin d’une source de chaleur, vous mourrez. Si vous restez avec des habits mouillés, vous mourrez. Si vous ne mangez pas, vous mourrez. Je vérifie mes notes mais je crois bien que si vous ne buvez pas, vous mourrez aussi.

Ah, avant que j’oublie, vous pouvez aussi mourir en vous faisant croquer les fesses par des loups. Ou des ours. Oh ben vous pouvez même mourir intoxiqué, c’est pas mal ça ! Et… oui la liste des dangers mortels est longue, très longue.

Honnêtement, vous pouvez oublier ces jeux de survie où vous courrez dans tous les sens en coupant 3 hectares de forêt en quelques clics. Winter Survival n’est pas là pour vous ménager, ni même vous procurer du plaisir. Il est là pour vous faire pleurer. Mais ne vous laissez pas aller à cela, sinon vos larmes vont geler et vous allez mourir.

Alors entre deux sanglots, vous allez rechercher vos amis tout en explorant la vallée paumée dans laquelle vous vous trouvez pour récupérer ce qui peut l’être dans les cabanes en ruines et les grottes abandonnées et ainsi crafter ici un étendoir pour sécher vos vêtements, là un piège pour attrapper les lapins. Ça ne sera pas facile, plein de choses sont utiles et le poids que vous pouvez porter est bien entendu limité. Vous allez aussi devoir éviter les prédateurs. A ce propos, cela fait sourire de pouvoir échapper à un loup qui patrouille en se cachant dans des fourrés. Mais bon…

Les besoins dans Winter Survival sont très contraignants et vous obligent à procéder par courtes étapes, notamment à cause du froid. Vous aurez toujours un œil sur les jauges en bas de l’écran, à vous demander s’il vaut mieux perdre du temps à rentrer à votre abri ou continuer l’exploration, quitte à faire empirer votre état mental. Ah, je ne vous en ai pas parlé ? Vous pouvez – et allez – devenir fou.

Oh, pas d’un coup rassurez-vous. Mais à force de privations, votre état va s’aggraver. Vous allez avoir des hallucinations, ou pire, perdre des compétences obtenues grâce à la montée en niveau. Les développeurs ont voulu retranscrire la dureté de ce milieu et franchement c’est réussi.

Voilà c’était pour les choses plaisantes. Maintenant, abordons les sujets qui fâchent, ou du moins à signaler vu que le jeu est encore en Early Access. Tout d’abord, le jeu ne comporte pour le moment que quelques heures de la campagne, dont le scénario vous fait découvrir petit à petit ce monde glacial. Donc ne l’achetez pas encore si vous voulez y passer des heures.

Ne l’achetez pas non plus si vous êtes allergiques aux petits soucis techniques. Personnage qui se bloque dans le décor, animaux qui font n’importe quoi (l’IA va nécessiter pas mal de travail), quelques mécaniques de jeu foireuses, sans compter les performances en dents de scie. Par contre, c’est beau, c’est très beau malgré des animations un poil trop rigides. L’interface mériterait aussi un peu de peaufinage mais on s’habitue au bout d’une heure ou deux.

Pour un jeu de survie en Early Access, Winter Survival est enthousiasmant – en gardant à l’esprit que vous aimez souffrir bien entendu – et montre un grand potentiel. Certes il y a encore beaucoup de travail mais on rentre très facilement dans le trip désespéré de notre infortuné héros qui passe son temps à se les geler.

Les développeurs arriveront-ils à nous pondre un scénario intéressant sur le long terme ? Le côté punitif (qu’on peut atténuer en changeant de niveau de difficulté) ne va-t-il pas décourager certains joueurs, découragés de devoir combattre des prédateurs en plus du climat ?

Autant de questions auxquelles le temps répondra au fur et à mesure que Drago Entertainment continuera le développement. Mais dans tous les cas, si vous aimez les expériences sans concession et pouvez fermer les yeux sur des défauts de jeunesse, alors enfilez vos moufles et lancez-vous dans Winter Survival !

Genre : Survie

Développeur : DRAGO entertainment

Editeur : DRAGO entertainment, HeartBeat Games

Date de sortie en Early Access : 6 Mars 2024

Testé sur une version presse fournie par l’éditeur

Harvester

Collectionneur compulsif et un peu trop passionné, accumule jeux et livres en essayant d'entraîner un maximum de gens dans ses vices...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *