Jeux vidéoJouer

Dredge: The Pale Reach

Quand The Pale Reach, le DLC pour Dredge a atterri sur le bureau d’Harvester, j’étais en plein milieu du jeu et j’adorais mon expérience. Je me suis donc empressée de subtiliser le code avant qu’un de mes confrères ne se jette dessus. Je viens de finir le jeu lui-même et le DLC, je viens donc vous dire ce que j’en ai pensé.

Si vous lisez cet article, j’imagine que vous avez joué au jeu de base, ou du moins que vous savez de quoi il s’agit. Si ce n’est pas le cas, allez lire le test de LupusVII pour corriger cette erreur. Dans tous les cas, je vais vous épargner les redites pour me concentrer sur ce qu’apporte le DLC.

Principalement, The Pale Reach ajoute une région, du même nom, au jeu de base. Elle est d’une taille similaire à celles déjà présentes dans Dredge. Celle-ci est enveloppée dans un froid glacial et remplie d’icebergs. Qui dit nouvelle région dit nouvelles espèces, nouvelles quêtes et quelques nouvelles pièces d’équipement, notamment pour affronter la glace.

À la fois un bon et mauvais point, The Pale Reach est juste une tranche supplémentaire de Dredge. Ceux qui aiment le jeu de base aimeront ce contenu, mais d’après moi, il s’adresse essentiellement aux joueurs qui sont en milieu de partie. Si vous avez déjà terminé l’histoire, revenir au jeu pour ce DLC risque malheureusement d’être plutôt décevant.

Car cette tranche supplémentaire est assez légère. J’ai fini le contenu en à peine plus d’une heure sans me presser, peut-être un peu plus si vous voulez débloquer les huit nouveaux succès comme au moins l’un d’eux repose un peu sur la chance. À vous de voir si cela vaut les 6€ demandés, ou s’il est préférable d’attendre de futures soldes. À l’heure où certains jeux offrent des mises à jour de leur contenu extrêmement plus conséquent que ça gratuitement, la pilule risque d’être un peu dure à avaler. Si vous achetez le DLC pour soutenir les développeurs, c’est une chose, mais si vous l’achetez pour le contenu lui-même, soyez conscient qu’il est un peu léger.

Au final, The Pale Reach n’est pas mauvais, mais il laisse le joueur un peu sur sa faim en termes de contenu. C’est un peu plus de Dredge, qui plaira donc à ceux qui aiment le jeu de base, mais qui ne les occupera pas longtemps. À chacun de voir ce qu’il pense du rapport contenu-prix pour savoir si le DLC vaut la peine. Pour ma part, j’ai trouvé ça agréable, mais trop léger.

Site officiel

Développeur : Black Salt Games

Éditeur : Team17

Plateforme : Steam, Switch, Playstation, Xbox

Date de parution : 16 Novembre 2023

Testé sur une version presse fournie par l’éditeur

EvilBlackSheep

Experte en procrastination.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *