South of the Circle

Rien de plus rafraîchissant par ces temps de canicule qu’une petite balade en Antarctique durant la guerre froide. C’est ce que propose South of the Circle, le nouveau jeu issu du studio State of Play.

State of Play, c’est le studio à qui l’on devait Lumino City, Lume ou encore Kami. J’étais donc très curieuse de voir comment ils allaient prendre le virage entre des puzzles et une aventure narrative. Visuellement, même si l’on s’éloigne des titres précédemment cités, South of the Circle conserve tout de même un air de famille avec les autres jeux du studio. Le style épuré est propre et plaisant.

South of the Circle vous met dans la peau de Peter, un professeur à l’université de Cambridge. Pendant l’écriture de sa thèse, il se retrouve impliqué malgré lui dans un conflit qui le dépasse. Le jeu s’ouvre alors que votre petit avion s’écrase en Antarctique au beau milieu de nulle part. Votre compagnon, le pilote de l’avion, est blessé à la jambe et il repose donc sur vous de partir chercher du secours et échapper à une mort certaine.

Votre randonnée dans cet environnement hostile est entrecoupée par des séquences de souvenirs. L’histoire de Peter vous est dispensée par fragments. Ces souvenirs livrent peu à peu les évènements qui vous ont amenés à la situation dans laquelle vous vous trouvez. Du côté de la narration, je n’ai vraiment rien à redire, South of the Circle fait ça très bien. Les séquences s’enchaînent et s’entremêlent de façon élégante, l’ambiance assez pesante est bien retranscrite.

Séquence de choix de dialogue

Au niveau du gameplay, soyons clairs, ça reste un simulateur de marche avec quelques interactions ci et là. Les principales interactions seront des choix dans les dialogues. Ces choix se font via des icônes d’émotions et sont parfois assez peu clairs sur le résultat, ce qui m’a un peu frustrée sur certains passages. Autre frustration, vous ne pouvez pas choisir de ne pas répondre. S’il n’y a qu’un prompt d’émotion et que vous ne répondez pas dans les temps, Peter réagira exactement comme si vous aviez appuyé sur le bouton correspondant.

Entre ça et quelques autres moments que je ne spoilerai pas, South of the Circle m’a donné l’impression que mes choix n’avaient strictement aucun impact sur l’histoire. Cette impression peut être fausse, mais c’est celle que j’ai ressentie. Je n’ai pas trouvé non plus que l’histoire était bien conclue. Pas dans le sens où je n’ai pas aimé la fin proposée, mais plutôt qu’elle laisse trop de questions sans réponse. Enfin, niveau durée de vie, il m’a fallu environ 4h pour finir le jeu. J’ai malgré ça trouvé le rythme un peu lent par moments.

Si j’ai globalement apprécié South of the Circle, j’ai tout de même quelques réserves. Le jeu m’a laissé un petit sentiment de frustration notamment sur les choix présentés au joueur. Il ne restera pas dans les meilleurs simulateurs de balade auxquels j’ai joués, mais se place plutôt dans le milieu du panier. A voir cependant le prix auquel il sera proposé, qui n’est pas encore connu au moment où j’écris ces lignes.

Site officiel

Développeur : State of Play

Éditeur : 11 bit studios

Plateforme : Steam, GoG (Précédemment sorti sur Apple Arcade)

Date de parution : 3 Aout 2022

Testé sur une version presse fournie par l’éditeur

EvilBlackSheep

Experte en procrastination.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.