Early Access: Dysmantle

Je me suis intéressée à Dysmantle, un jeu de survie et de destruction dans un monde ouvert. Sorti en novembre dernier en Early Access, j’étais curieuse de voir où en était le développement et quel était l’état actuel du jeu. Vous reprendrez bien un peu de post-apocalypse ?

Les Bases

L’apocalypse s’est produite, mais fort heureusement, vous étiez préparé. Confortablement installé dans votre bunker, les mois et les années ont passé et vos ressources se sont épuisées. C’est donc contraint et forcé que vous allez devoir abandonner votre confort et aller voir ce qui se trame dehors. Après un bref état des lieux, vous décidez qu’il est temps de quitter l’île et d’essayer de rejoindre le point d’évacuation. Mais après tout ce temps, quelles sont vos chances de trouver de l’aide ?

Sortie du bunker

A la sortie de votre bunker, Dysmantle vous lâche dans un monde ouvert rempli de zombies, de ruines et de mystère où la nature a repris ses droits. Après une première zone assez limitée qui sert d’introduction aux mécaniques du jeu, le monde s’ouvre à vous. Vous dirigez votre héros en vue isométrique avec la possibilité de changer l’angle de la caméra

Visuellement, le jeu offre une expérience colorée inhabituelle pour un jeu post-apo, mais très agréable. Le design est très soigné et l’esthétique est vraiment très plaisante avec un style un peu cartoon. Personnellement c’est ce qui a attiré mon œil vers le jeu au milieu d’un genre déjà quasiment saturé. Même les écrans de chargement sont un plaisir pour les yeux.

Séance de pêche nocturne

L’un des principes fondamentaux de Dysmantle est que tout ou presque est destructible. Pas immédiatement, bien entendu, mais avec l’outil adéquat et la puissance suffisante, vous pourrez tout réduire en pièces. Les matériaux ainsi obtenus pourront être recyclés en nouveaux outils ou améliorations pour votre équipement existant.

Le reste du gameplay est assez classique pour ce genre d’open world survival. Au programme, pêche, plantation, récolte, cuisine, craft et massacre de zombies. Chaque zone de l’île possède une antenne qu’il vous faudra activer et améliorer, notamment pour supprimer la réapparition des ennemis. Vous débloquez aussi le voyage rapide entre les dites antennes.

Ecran d'inventaire
Etat de l’EA

Dysmantle étant sorti en Novembre dernier, nous avons maintenant quelques mois de recul sur la manière dont le développement a pu évoluer. A part au mois de Juillet, où l’équipe a pris des vacances bien méritées, le jeu a bénéficié d’un à deux patchs par mois, que ce soit de l’ajout de contenu ou de l’équilibrage. C’est un rythme assez soutenu pour un jeu en Early Access et en général un bon signe. Les développeurs suivent une road map visible à titre informatif dans le menu d’accueil du jeu. Vous pouvez y jeter un œil ci-dessous.

Roadmap de l'EA

Bien entendu, le jeu présente encore quelques bugs et j’ai rencontré un crash en 10h de jeu. Heureusement le jeu sauve de lui même à intervalles réguliers donc je n’ai pas perdu trop de progression malgré le crash. Le reste des bugs était vraiment mineurs et je n’ai pas de doute qu’ils vont être corrigés avant la sortie.

De façon générale, la sortie définitive n’est pas encore déterminée. A l’heure actuelle plus de 80% de la carte est accessible et deux zones restent encore à être terminées. L’histoire est pour l’instant incomplète, mais le jeu ne manque pas de contenu. Pour vous donner une idée, vous pouvez voir ce que j’ai exploré en environ 14h de jeu (j’ai caché tous les marqueurs pour vous éviter les spoilers) sur la carte ci-dessous. J’ai dézoomé au maximum pour vous laisser voir l’étendue de l’île.

Carte du monde
Maintenant, plus tard ou jamais ?

Comme je le disais, Dysmantle n’est pas encore fini mais il y a assez de contenu pour vous occuper plusieurs dizaines d’heures. Comme dans tous les jeux du genre, certains trouveront le gameplay répétitif mais j’y trouve un aspect relaxant et presque thérapeutique.

Bien entendu si vous voulez absolument compléter le jeu d’une seule traite, il vous faudra attendre encore quelques mois jusqu’à la sortie d’Early Access. Autrement, si ce test vous a donné envie, vous pouvez des à présent vous lancer dans l’aventure, il en vaut déjà la peine.

dysmantle

Au final, j’ai beaucoup aimé Dysmantle. S’il a besoin d’être fini et un peu affiné sur certains aspects, c’est une très bonne surprise. J’ai hâte de voir quelle sera la conclusion de l’histoire d’ici quelques mois. D’ici là, je vais continuer à profiter de la post-apocalypse et détruire les restes de notre civilisation à coup de batte.

Site officiel

Développeur : 10tons Ltd

Éditeur : 10tons Ltd

Plateforme : Steam

Date de parution : 6 Novembre 2020 (Early Access)

Testé sur une version presse fournie par l’éditeur

EvilBlackSheep

Experte en procrastination.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *