Jeux vidéoJouer

Capes

Alors que l’été arrive enfin, une grande nouvelle l’accompagne : The Boys a repris. Capes arrive donc à point nommé pour accompagner la série de super slips complètement barrée et politiquement très incorrecte, même s’il a une approche bien plus conventionnelle et bon enfant que les comics de Garth Ennis.

Développé par un petit studio australien, Spitfire Interactive, Capes est un jeu de super héros avec des combats au tour par tour, mettant en scène une équipe de bras cassés devant lutter contre une organisation démoniaque, appelée… l’Organisation. Oui avec une majuscule, ça claque comme ça !

Bon, vous l’aurez deviné, vous n’allez pas acheter Capes pour son histoire, qui se laisse suivre mais qui est tout de même bien peu palpitante. Vous dirigez une équipe d’outsiders qui lutte contre cette fameuse organisation en sauvant et recrutant autant de super-héros que possible. Vous vous constituez donc une équipe dont les membres ont des pouvoirs allant de la télékinésie, la création de cristaux protecteurs, la téléportation ou la super vitesse et allez affronter des armées entières de malfrats armés.

Présenté comme cela, Capes n’a pas grand-chose pour lui. Il n’est pas possible d’améliorer sa base de départ – au mieux pourra-t-on déclencher des dialogues spécifiques à chaque personnage – il n’y a pas d’aléatoire dans les dégâts subis et infligés (ce qui pour beaucoup est tout de même une bonne chose), la montée en puissance est assez lente et globalement nos héros ne font pas si super que ça.

Et pourtant… Après un début un peu trop mou, le jeu prend de la vitesse et devient intéressant, surtout grâce la grande variété et le nombre croissant de héros disponibles qui permettent de déclencher des pouvoirs d’équipe très funs. Chaque héros dispose en effet de points de mouvement, qu’il peut fractionner comme il l’entend, et de deux points d’action.

Ces actions permettent de désarmer un adversaire, faire une action de base ou déclencher un pouvoir d’équipe si un partenaire est proche. Cerise sur le gâteau, chaque héros a une jauge pour son pouvoir ultime, qui se remplit différemment selon les héros, qui permet de faire rapidement le ménage autour de soi.

Il y a bien souvent un côté puzzle dans la résolution des combats, comme bien souvent dans ce genre de jeux, surtout si on veut accomplir tous les mini-objectifs qui permettent de gagner de l’expérience supplémentaire. Cela pourra frustrer ceux qui préfèrent un côté chaotique mais globalement il est assez facile de planifier ses tours.

Capes n’a pas de défait majeur à proprement parler. Sa direction artistique est tout à fait adéquate, même si on aurait préféré un moteur un peu plus costaud et démonstratif, sa bande-son est discrète et les cinématiques, réalisées comme une BD, sont claires à suivre.

Malheureusement, au vu de la concurrence sur le créneau, il est difficile de recommander le jeu à ce tarif. 40€ pour un jeu sympathique mais sans plus, alors que vous pouvez trouver Marvel’s Midnight Suns pour bien moins que cela, c’est un cran trop loin pour moi. Par contre, avoir Capes en wishlist et sauter dessus lors d’une bonne promo, ça c’est une bonne idée !

Genre : Tactique au tour par tour

Développeur : Spitfire Interactive

Editeur : Daedalic Entertainment

Date de sortie : 29 Mai 2024

Testé sur une version presse fournie par l’éditeur

Harvester

Collectionneur compulsif et un peu trop passionné, accumule jeux et livres en essayant d'entraîner un maximum de gens dans ses vices...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *