« Jeux Juin Dit »

Satisfactory

Ce devait être l’EA du mois mais le temps à manqué. Il aura peut-être un article complet un jour mais pour l’instant hop, bienvenue dans le « jeux dit » de Juin. Satisfactory est un jeu de « construction » en 3D. On vous parachute sur une planète (vous avez le choix entre 3 cartes) et c’est à vous de construire les bâtiments nécessaires pour en récolter les ressources. Voilà, pas d’autre but. Il est possible de jouer en « coop » ce qui doit amener sa propre dynamique parce qu’en solo j’avoue qu’après chaque pause de quelques jours, je me demandais pourquoi j’allais y retourner.

Il lui manque une vis.

Attention à ne pas lire ce que je n’ai pas écrit. Le jeu est bon, même très bon, avec une interface simple, des graphismes très jolis, des possibilités énormes et une « montée en puissance » bien amenée. Reste qu’il faut se fixer ses objectifs soi-même et que ce n’est pas pour tout le monde. Il faut aimer parcourir le monde à la recherche de la ressource qui manque et avoir envie de changer un paysage idyllique en une usine rampante et fumante.

I love the smell of smoke in the morning

Offrant des possibilités presque infinies aux joueurs, Satisfactory offrira sans aucun doute satisfaction aux amateurs du genre et en l’état actuel on se demande pourquoi ce serait un Early Access tellement c’est propre, jouable et solide. Bref ça donne pas envie de voir ce que l’humanité peut faire sur de nouvelles planètes tellement on la démolit mais au niveau ludique c’est tout simplement excellent.

Le jeu où t’es à la ramasse non stop.

Actuellement le jeu est une exclu Epic Game Store.

Journey of Life

Clé reçue des développeurs via keymailer, c’est plus par curiosité que je m’y suis plongé. Journey of Life est un énième jeu de survie indé qui tente de tirer son épingle du jeu en proposant (à terme) différentes îles assez grandes avec différents biomes (la glace et le désert sont prévus) où vous devrez tenter de survivre seul ou en coop. Je dois dire qu’au premier abord le jeu m’a assez plu car il est peu permissif et plus complexe que d’autres.

L’interface est moche, le monde a un peu plus de charme

Dès le premier jour, il faudra vous assurer d’avoir trouvé le nécessaire pour avoir du feu et de la nourriture. Les nuits sont complètement noires et longues et si la faune n’est pas trop agressive, la soif aura vite raison de vous (un peu trop vite d’ailleurs). De plus, il faudra tout faire avec un inventaire aussi large que le cerveau de l’autre moche. (Nd’Harvester : je peux pas te laisser parler comme ça de ruvon) et il faut avouer que c’est assez ambitieux au vu de tout ce qu’il est possible de crafter.

Ouééé j’ai un sac à dos je passe de 4 à 10 emplacements… dont ce que je tiens en main. What?

Les choses se corsent malheureusement assez vite et le jeu, s’il est stable, est rempli de bugs bloquants. Impossibilité de manger parfois, impossibilité d’équiper des objets après avoir respawné, outils qui se dédoublent ou disparaissent, équilibrage aux fraises, sans parler du manque d’aider pour ne fut-ce qu’avoir une idée d’où trouver tel ou tel composant. A voir si la petite équipe de devs arrivera un jour à fournir un jeu complètement jouable. Ils sont réactifs et sympathique mais le boulot à effectuer est énorme. A retester lorsqu’il aura un peu plus évolué.

Generals & Rulers

Autre jeu reçu des développeurs de Hamsters Gaming via keymailer. Il va falloir un jour que j’arrive à me convaincre que le fait d’avoir une carte du monde dans un jeu ne veut pas dire que j’aimerai le jeu. En l’état c’est pour moi un argument de vente presque imparable (je me doute que je suis plus l’exception que la règle).

La recherche est aussi simpliste que le reste

Les devs avaient pondu Evil Bank Manager qui, s’il ne m’avait pas vraiment accroché, restait assez solide et avec beaucoup d’options disponibles pour un petit jeu. Ici c’est complètement l’inverse, on est face à un « grand strategy » super simpliste. A part produire des troupes, augmenter votre population et faire de la recherche il n’y a rien à gérer. Il suffira alors d’envahir le pays de votre voisin. Il est probable (enfin je l’espère) que les devs ajouteront des éléments de gameplay mais leur but étant de faire un jeu « facile à jouer » je ne pense pas qu’il arrivera jamais à satisfaire le grognard qui sommeille en moi. Surtout qu’historiquement ce n’est pas non plus très crédible. Bref à éviter sauf pour ceux qui trouvent tous les jeux du genre trop difficiles et aiment quelque chose plus « tablette like ».

Aucune réelle variété dans les troupes.

SA_Avenger

Le Belge taciturne du groupe, pas fan de quoi que ce soit mais touche-à-tout aux goûts éclectiques, amoureux du cinéma, de littérature et de chanson française à texte, bref un nostalgique invétéré. Ancien beta testeur hardcore, je joue encore régulièrement à des jeux obscurs aux règles complexes que je termine d'ailleurs rarement.