Exo One

Se laisser sphère

Bonjour à toi, mon moi adolescent, étudiant, chômeur. Il est loin le temps où, innocents, nous cherchions le prochain jeu dans lequel nous vautrer 80h en attendant les céréales du matin, la bière du goûter. Si je te décrivais le jeu auquel je joue aujourd’hui, tu ne comprendrais probablement pas. Nous nous sommes quittés sur de longs RPG, de l’aventure, de la stratégie. Nous cherchions la stimulation, l’immersion.  Aujourd’hui, les manettes de la Xbox 360 ont bien jauni. Dans ce futur d’adulte responsable, voilà 2h que je fais voler une boule comme un doux demeuré. Ne me juge pas, tu verras.

Visualisez une boule lancée dans l’air. Une pression du bouton A, et la gravité la projette au sol pour rouler sur les collines, qui deviennent des tremplins. Une pression de gâchette, et elle s’aplatit et forme un disque qui plane en fendant l’air. Le décor est minimaliste, composé de reliefs lisses et colorés, de nuages violacés beaux comme des pistils de purple haze. Ceci n’est pas un exercice de méditation, mais l’intégralité du gameplay d’Exo One.

Je ne sais pas ce qui m’a fait aller au bout du jeu. Certainement pas le scénario sur fond de mission spatiale, volontairement imbitable, jeté à nos rétines sous forme de flashs épileptiques. Pas non plus le plaisir de “planer”, au sens où l’entend mon cousin Mathieu, qui écume les free party d’Ille-et-Vilaine. Si je suis resté, c’est grâce aux sensations agréables de roulement et de vol alternatif, sans difficultés, et sans autre but que de relier un point à l’horizon. Il y a quelque chose de zen à passer, à la faveur d’un dos d’âne, de l’état de boule de pétanque qui roule à 400km/h à celui de disque supersonique. En résumé, Exo One entre dans la liste des plaisirs physiques simples et hypnotiques comme colorier, faire des boules de mie de pain, peigner ses cheveux ou effriter du shit bien gras.

Vous avez trop réfléchi aujourd’hui, et vous êtes abonné au Gamepass ? Exo One est la trépanation cosmique dont vous avez besoin. De quoi vous coller au canapé comme un enfant à un tableau de sable ou un kaléidoscope. En dehors de l’abonnement de Microsoft, débourser 15€ pour 2-3h de jeu peut rendre le décollage moins fluide.

Exo OneSite officiel

Sortie : 23 novembre 2021

Développeur : Exbleative (Australie)

Éditeur : Future Friends Games

PC, Xbox

15€ / disponible via le Xbox Game Pass

Bofang

J'écris pour justifier le temps perdu à jouer pendant que d'autres montent des start-up.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.