Top 2019 : la sélection de BelgianSeb

Quand notre pygmalion Harvester me demande un top 2019, ma première question fut : ce que j’ai joué en 2019 ou ce qui est sorti en 2019 ? J’ai reçu comme réponse un soupir… (oui à la rédaction, donner une guidance bienveillante est la règle d’or).

Prenons dès lors le parti de ce que j’ai joué sur 2019 et de ce que j’ai le plus apprécié selon mes goûts . En effet, des jeux plus anciens sont dans mon top 2019, c’est principalement dû au fait que je ne peux encore vivre de ma plume sur Dystopeek (merci patron !) (NdHarvester : ça viendra petit, garde espoir !) et que donc j’achète des jeux mais je n’y joue parfois que des mois plus tard… bienvenue dans le cas de 80% des joueurs.

Je tiens à préciser, avant que toi fidèle lecteur tu ne te demandes sur quel système d’évaluation je me base que :  premièrement je fais ce que je veux (non mais !) et que deuxièmement ma préférence va, avant tout, envers des jeux m’ayant incité à rester devant mon écran et donné l’envie d’y revenir plusieurs fois. De mon point de vue, l’expérience vidéo ludique doit être capable de me faire revenir à la charge ou de me conduire à misérablement empiéter sur le nombre d’heures de sommeil nécessaires. Dans ces conditions, je pense qu’on peut parler de réussite, quels que soit les jeux et les qualités qu’ils portent.

J’avais bien envie de parler de Disco Elysium dans mon top 2019, mais je n‘ai pas encore exploré assez le jeu pour m’en faire une idée concrète… De même pour Children of Morta ou Green Hell. Tout ceci demande du temps et je suis sûr que je ne suis pas le seul quarantenaire dans ce cas à acheter sur Steam ou GOG et mettre de côté en se disant : weekend prochain… Hors certains jeux demandent quand même un investissement important pour pouvoir en parler et les classer dans un top éventuel (de là à dire que mon top 2020 comportera des jeux 2019 exclusivement…). Alors au moins les jeux présentés, je peux dire que j’y ai joué pendant un temps certain (en évitant le cas de personnes faisant une review après 5 heures de jeu).

Mon top 2019:  je voudrais vous partager quelques pépites que je trouve personnellement incontournables :  

Je suis un inconditionnel des Hitman. J’ai joué à tous sans exception. Je dois dire que pour Hitman 2, même si les développeurs ont repris les recettes du précédent sans pour autant révolutionner, nous sommes devant un Hitman de très bonne qualité.

Si vous aussi vous aimez vous infiltrer, prendre des déguisements, empoisonner tout un gang avec un plat de pâtes assaisonné d’arsenic ou encore, être un dératiseur branchant le gaz dans la ventilation d’une maison sous protection du FBI tout en faisant passer cela pour un accident… alors oui ce Hitman 2 est pour vous. Il y a des moments jouissifs d’infiltration et de maquillages en accident et vous aurez en plus l’impression de faire le bien (oui c’est Noël).  Le jeu a du contenu additionnel de très bonne qualité sous la forme d’un « Season pass » (contenu, armes, déguisements, endroits, missions, tout y est) qui relancera l’intérêt pour vous faire replonger dans la peau de notre tatoué chauve le plus sympathique.

Alors là, très belle découverte :  The Council vous fera prendre part à une enquête sur une île abandonnée, un peu à la Agatha Christie et ces Dix Petits Noirs. Vous aurez pour contemporain des personnages historiques importants (Napoléon, un représentant du Pape Pie IX ainsi que d’autres réels ou imaginaires) où se mêlent enquête historique, surnaturelle, et complot à l’échelle mondiale le tout dans une ère post-révolution française comme contexte.

C’est un excellent jeu, avec un système d’énigmes pas toujours évidentes à résoudre se basant sur un aspect culturel qui a son charme. Au programme : quelques tableaux oubliés, certaines citations historiques, certains auteurs connus mais de loin, la mythologie grecque… même si vous aurez accès à une aide dans le jeu, votre propre connaissance pourra vous aider. 

Le jeu dans son ensemble ainsi que l’extraordinaire qualité de son ambiance vous feront vraiment ressentir que vous êtes en train d’enquêter sur une histoire infiniment plus grande que vous et qui aura un impact très important sur le reste du monde dans une période troublée.

La réalisation est sans faille, j’ai vraiment trouvé ce jeu d’une grande qualité. Alors se cultiver tout en s’amusant dans une ambiance de complotisme à l’échelle mondiale dans un ordre secret ? C’est Noël, autant se faire plaisir… et se demander si finalement Noël, ne fait pas aussi partie d’un complot.

J’y ai joué avec mon fils sur PS4, pour lui faire découvrir un jeu de qualité remake d’un temps où je pouvais m’adonner plus librement aux jeux vidéo (1998). Le jeu a été fidèlement retranscrit voire même amélioré. RE2 réussit à nous offrir une expérience survival horror de qualité !

Si vous deviez vous tourner vers un Survival Horror, notre RE2 est le choix 2019. De fait l’histoire est prenante, les monstres sont flippants ainsi que l’ambiance qui promet des «scare jumps» seul dans le noir ou en famille. Non seulement je pense que RE2 nous offre un moment vidéo ludique de qualité basé sur des années d’expérience, mais il enfonce la concurrence par la même occasion. 

Je ne pouvais pas terminer sans mettre mon chouchou qui est un jeu de 2018 : Battle Brothers et mes quelques 180 heures de jeu au compteur. Vous aussi vous aimez jouer à la poupée Barbie avec des mercenaires barbus ? Vous aussi vous aimez les équiper d’armes en tous genres tout en ayant un des systèmes de jeu au tour par tour les plus ABOUTIS qu’il m’a été donné de voir ? Foncez !

En effet, ici le terrain, la tactique, le placement de vos troupes sont primordiaux. Ce n’est pas un Diablo décérébré (comment se faire des potes) : chaque combat peut être le dernier ou alors vous infliger des pertes telles que cela vous coûtera trop en hommes qu’en équipement. C’est un jeu de passionnés de wargames qui a été amélioré avec les patchs et extensions. Avec mes 180 heures de jeu, je réussis à réinventer des campagnes avec de nouveaux défis qui tiennent en haleine. Pour finir et vous éviter toute frustration future : un conseil, le jeu est tellement dur et punitif que vous ne devez pas trop vous attacher à vos mercenaires. Après tout Noël c’est aussi le sacrifice.

Voici mon Top personnel sur 2019. Bien sûr d’autres jeux m’ont aussi beaucoup plu sans pour autant être dans mon top. Neo Cab (génial) ou A Plague Tale méritent sans conteste une mention spéciale. Autre mention spéciale, le sérieux et la durée de vie du très sous-estimé : Kingdom Come Deliverance. Quel jeu ! Pour finir, j’aimerais porter aussi à votre connaissance un jeu plus vieux, sur lequel j’ai passé un temps conséquent pour débloquer tous les succès : Game Dev Tycoon (Simulation de jeux vidéo de 1980 à nos jours) qui est un petit joyau caché ! Essayez le si vous en avez l’occasion.

Voici mes recommandations pour l’années écoulée. Rien de révolutionnaire, mais de la qualité (à mon humble avis). N’hésitez pas à commenter, je suis toujours ravi de débattre.

A bientôt pour d’autres articles sur Dystopeek.

Belgianseb

Membre de la branche belge de Dystopeek: amateur de jeux vidéos, de films et de bons livres. ils sont une possibilité de changer de monde de manière temporaire... si nous ne nous trompons pas de voyage ! Alors autant que je vous guide à travers mes critiques :-)