Des chevaliers et des vélos

Vous avez toujours rêvé d’être un Goonie ? Vous êtes nostalgiques des aventures de votre enfance, ou simplement de l’été qui s’achève ? Vous voulez une oie comme animal de compagnie ou rêvez de tuner votre vélo de cross ? Ne cherchez plus, j’ai le jeu idéal pour vous.

Knights and Bikes vous catapulte sur l’île britannique de Penfurzy dans les années 80, pour une aventure qui sent bon la nostalgie. Seul ou à deux (en ligne ou en local), le jeu vous propose de prendre le contrôle de Delmeza et Nessa, et de partir à la recherche d’un trésor légendaire en chevauchant votre fidèle vélo, dans une aventure initiatique qui mêle réalité et imagination.

Je ne m’étendrais pas plus sur l’histoire pour ne pas vous gâcher la découverte, mais le scénario est assez bien écrit et a réussi à me tenir en haleine et vouloir en découvrir plus. L’île est peuplée d’un tas de personnages plus singuliers les uns que les autres et d’une multitude de lieux à explorer. Outre l’exploration et les puzzles, le jeu met aussi l’accent sur l’amélioration et la personnalisation de votre vélo, principalement esthétique, grâce à des pièces que vous pourrez obtenir en échange d’une monnaie imaginaire (capsules, étiquettes de pain de mie, cartes…) que vous collecterez lors de votre aventure.

Le style visuel du jeu est absolument adorable et m’a un peu rappelé celui de Broken Age. Le but des développeurs était de retranscrire la vision enfantine du monde en utilisant le genre de crayons et de dessins auxquels les enfants ont accès puis en les animant en stop motion. Le résultat est brillant et fonctionne parfaitement avec l’ambiance et l’inspiration du jeu lui-même.

Malgré le fait que je n’ai pu y jouer qu’en solo, on sent bien que le jeu a été principalement pensé pour la coop. Cependant, l’IA s’en sort plutôt très bien (parfois trop) si toutefois vous décidez de jouer seul, et vous pourrez alterner entre les personnages lorsque le besoin se présente. Chaque personnage dispose d’ailleurs d’un arsenal et de capacités distinctes qui s’étofferont au cours de l’aventure et vous permettront de progresser en résolvant les différents puzzles.

La difficulté en elle-même est bien équilibrée au niveau des puzzles, mais plutôt simple pour les phases de combat, qui ne sont heureusement pas le point central du jeu. Cependant, cela couplé au mode co-op pourrait en faire un bon jeu aussi pour ceux qui cherche à jouer avec leur progéniture. La durée de vie est plutôt bonne pour ce genre de jeu, surtout si vous décidez d’explorer et découvrir les activités facultatives.

J’ai vraiment été charmée par Knights and Bikes, qui m’a rappelé un mélange entre Night in the Woods et Les Goonies. Non seulement je le recommande, mais je vais probablement en acquérir une seconde copie pour ma moitié, et revivre l’aventure à deux.

Site officiel : http://foamswordgames.com/

Développeur : Foam Sword

Éditeur : Double Fine Presents

Plateforme : Steam, GoG, PS4

Date de parution : 27 août 2019

Testé sur une version presse fournie par l’éditeur

EvilBlackSheep

Experte en procrastination.

Une pensée sur “Des chevaliers et des vélos

  • 7 septembre 2019 à 0 h 18 min
    Permalink

    Night in the wood..hum, un de plus sur ma wishlist.

Commentaires fermés.