Rogatons

La seule chose de bien avec l’arrivée de l’été et cette chaleur, c’est que je peux enfin m’attaquer à ma pile de lecture en retard. Tout en haut de cette pile se trouvait Rogatons. Rogatons, c’est encore son auteur, Boulet, qui en parlait le mieux, l’an dernier, avant le lancement du financement participatif.

Pour ceux qui ne connaissent pas Boulet (mais est-ce possible ?), on lui doit plusieurs séries mais notamment Notes, une série qui reprend les planches du blog qui l’ont rendu célèbre. Il y met en scène une version fictionnelle de lui-même dans de petites tranches de vie. Le dernier volume en date est paru en 2018.

Comme Boulet l’explique, Rogatons, ça a donc commencé comme une aventure sur Instagram parce que le blog lui manquait. Après s’être lancé le défi de poster un strip par jour pendant 7 jours, il a continué… pendant près de 6 mois. Il en est donc ressorti avec une bonne pile de strips, en un format différent de celui qu’il employait dans Notes.

Au moment de l’éditer au format papier, il a donc décidé d’en faire un one-shot, Rogatons. Avec ce nouveau format, le livre est cette fois dans un format à l’italienne où le strip peut alors prendre toute sa place sur la double page.

Pile de livres Rogatons

Il a aussi choisi de se tourner vers une maison d’édition un peu particulière : Exemplaire. Si je prends quelques lignes pour vous en parler, c’est que je trouve l’initiative assez intéressante. Au lieu du système classique d’édition, Exemplaire aide les auteurs à une forme d’autoédition via le crowfunding. Mais surtout, ils permettent une meilleure rémunération pour les auteurs, qui sortent en général lésés par le système classique. Si vous voulez en savoir plus je vous conseille de jeter un œil à leur site.

Le financement participatif pour Rogatons a particulièrement bien marché, et c’est tant mieux. Et bien sur si vous avez raté la campagne participative, vous pouvez à présent acheter le livre (sans les goodies, tant pis pour vous, le tote bag est absolument adorable) sur le site des éditions.

Pour en revenir à Rogatons, donc, j’ai beaucoup aimé. Certes j’avais suivi la plupart des strips lors de leur parution sur Instagram, mais c’est toujours différent de pouvoir les relire en format papier. Si vous avez aimé les précédents volumes de Notes, vous devriez aimer Rogatons, malgré la différence de format. Si vous n’avez jamais lu Notes, Rogatons me semble la parfaite entrée en matière. Bref, dans tous les cas, Rogatons est mon coup de cœur BD de ce début d’été. Je vous le recommande très chaudement. Sur ce, je retourne à ma pile de lecture en retard en espérant que la chaleur ne m’achève pas.

Site Officiel

Dessin et Scénario : Boulet

Editeur : Exemplaire

ISBN : 9978-2-492926-13-6

Pages : 248

Dépôt légal : Mars 2022 (Parution le 21/03/2022)

Prix public : 18 €

EvilBlackSheep

Experte en procrastination.

2 réflexions sur “Rogatons

  • 4 août 2022 à 19 h 51 min
    Permalien

    Dystoseal amplement mérité, et le totbag a fait un super cadeau à ma moitié 😀

    Répondre
    • 4 août 2022 à 20 h 27 min
      Permalien

      Je confirme, le totebag est juste ma-gni-fique (et l’écusson brodé aussi).

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.