Laissez traîner vos oreilles… Quelques podcasts, épisode 1

Si comme moi vous trouvez que la radio traditionnelle se prête assez peu à votre quotidien mais que vous ressentez les manques évidents d’émissions radiophoniques, pourquoi ne pas lancer un des podcasts de cette sélection ? Une sélection bien entendu 100% subjective, en 10 émissions que vous pourriez, je l’espère, vous aussi apprécier.

Avant de débuter, peut-être faudrait-il faire un point rapide sur ce qu’est un podcast, pour ceux qui ne seraient pas forcément familier avec ce type de contenu relativement récent. Pour éconduire ce préliminaire rapidement, un podcast (ou baladodiffusion chez les mangeurs de poutine) est une émission diffusée sur Internet, directement par fichier audio aisément téléchargeable par l’abonnement à un flux de données RSS. C’est l’occasion pour certains de s’adonner à un exercice radiophonique amateur allégé (moyennant quelques heures de montage) et pour les autres de toucher plus d’audience avec le replay d’émissions balancées sur les grandes ondes.

Pour ne pas trop tourner autour du pot et rassurer ce sourcil levé qui trahit une timide inquiétude, je ne vais pas vous importuner avec les flux RSS. Simplement me contenter de recommander à ceux qui ne sont pas familiers avec le concept une application que j’affectionne particulièrement : Podcast Addict (disponible pour les appareils Android). Une application disponible en version gratuite (avec publicités) ou monnayable contre une poignée d’euros, à vous de voir. Le but est d’agréger tous les podcasts suivis en un seul et unique endroit, histoire de centraliser toutes les écoutes, télécharger les épisodes, suivre les nouvelles sorties et conserver l’historique de ceux que vous avez déjà écoutés. Bien entendu je ne suis pas maqué avec le développeur, libre à vous d’aller tester d’autres applications, sans doute aussi bien fichues ! Les adeptes des grand diffuseurs de musique en streaming (Spotify par exemple) commencent à s’y mettre également, peut-être pourrez-vous simplement raccrocher les wagons sans télécharger une tierce application.

Allez, maintenant que tout est expliqué, vous savez où mettre les pieds (non mais pas sur la table crénondedjieu). Voici les 10 émissions gratuites que je suis avec une bien religieuse attention. Certaines me font rire, d’autres me cultivent, d’autre encore m’ont ouvert de nouveaux horizons. Certaines ont coché ces trois cases. Alors détendez-vous, allongez-vous sur votre canapé, votre lit ou votre transat’, mettez votre plus beau casque ou insérez vos écouteurs hors de prix, et laissez-moi la main, je m’occupe de tout…

  • On va commencer par faire rager les rageux, avec un podcast Binge Audio brillamment animé par Victoire Tuaillon : Les Couilles sur la Table. Des heures d’un contenu qui s’exerce à déconstruire les stéréotypes de genres, toujours sous l’angle des masculinités dans toutes leurs formes et diversités. Troublante remise en question pour un « babtou-cishet » que la trentaine bientôt sonnée n’a jamais effleuré.
  • Toujours chez Binge Audio, difficile d’occulter NoCiné. Podcast, vous l’aurez compris, entièrement tourné sur le septième art. Animé par la crème de la crème des critiques ciné parisien (non, je ne parle pas des octogénaires du Masque et la Plume), vous aurez le plaisir de découvrir ou retrouver pèle-mêle Perrine Quenesson, Rafik Djoumi, Stéphane Moïssakis, David Honnorat et Julien Dupuis, sous la bienveillante supervision de Thomas Rozec. Une bonne dose de passion, d’amour et de mauvaise foi sera bien nécessaire pour décortiquer nombre de sorties annuelles.
  • Pour faire une légère incartade dans le monde du petit écran, qui mieux qu’Alain Carrazé pour vous raconter les anecdotes de tournage ou contextualiser les plus grandes séries américaines. Un puits de savoir particulièrement affable lorsqu’il est question de partager sa passion dévorante avec les petits curieux de votre genre. Previously, podcast produit par Télé-Loisir revient sur la génèse et les déboires des séries Star Trek, Game of Thrones, The Wire, X-Files, Urgences et des tonnes d’autres programmes devant lesquels vous vous êtes forcément retrouvés un jour.
  • Les prochains larrons vous les connaissez surement si vous traînez vos guêtres depuis quelques temps sur Gamekult. Je veux bien sûr parler de Daniel Andreyev (aka kamuirobotics) et son label Robotics Podcast Universe (RPU), fidèlement secondé de Benjamin François (aka kwyxz) et Stéphane Bouley (aka plug_in_baby). Les trois compères font s’affronter des films de qualité tout à fait variables dans Super Ciné Battle, balancent une chape de haine (bienveillante) sur la pop culture dans After Hate, passent à la loupe le CV de l’icone Dave Grohl, chanteur-compositeur multi-instrumentiste prolifique dans le GrohlCast. Un nouveau team-up récent avec Amandine Schmitt, BD Sans Modération, permet de se faire une bulle de quelques minutes, les oreilles plongées dans le neuvième art. Rien à jeter, tout à écouter.
  • On va maintenant faire un peu de publicité pour un dinosaure du podcast français porté sur le jeu vidéo : Silence On Joue ! Erwan Cario, secondé par ses fidèles piliers Patrick Hellio et murs porteurs Benjamin Benoît-Gonin (de feu Les Croissants), reviennent à fréquence hebdomadaire sur les sorties JV du moment, dans la joie et la bonne humeur, pour le journal Libération. Les jeux de société ne sont pas non plus épargnés par nos joyeux compères, avec une parenthèse bienvenue. Toujours une valeur sûre et 300 épisodes, une belle longévité, largement méritée.
  • Restons sur le JV, puisqu’il me coûterait de ne pas évoquer l’excellent travail de Gauthier Andres (aka Gautoz) et Pierre-Alexandre Rouillon (aka Pipomantis), deux journalistes de jeux vidéo mélomanes. Ces deux confrères approfondissent au fil des épisodes une bromance infaillible, sur fond de chiptune craquante, de Youtube-poop cradingue, de guitares saturées, de flamenco endiablé et tout le spectre improbable que la créativité de ceux qui nous entêtent depuis plus de 30 ans savent si bien couvrir. Les grands noms Koji Kondo, Kazumi Totaka, David Wise, Disasterpeace, Lena Raine, Chris Christodoulou, Dany Baranovski et Bear McCreary y côtoient les stars de demain, les illustres anonymes et les gloires fulgurantes. Pas avare en bons sous-titres et jeux de mots, vous le retrouverez tous les mois dans Les Démons du Midi. Le podcast est produit par Jean-Christophe Detrain (aka Faskil), qui commet également régulièrement Torréfaction avec son comparse Caféine. Une émission hebdomadaire qui revient sur les actualités les plus brûlantes de la tech, aussi bien côté software que hardware. Sympathique synthèse quand le temps de s’informer vient à manquer dans un planning trop chargé.

And that’s all folks!
Soyez curieux, régalez-vous et n’hésitez pas à commenter largement si vous voulez en placer une pour votre programme favori. Je reviendrai dans quelques temps avec une nouvelle fournée, rien que pour vous.
Veinards.

Harvester : Je me permets de squatter l’article de Monsieur_C pour citer deux podcasts intéressants, voire indispensables , si vous êtes amateur de jeux de société : ceux des Anglais déjantés de Shut up and Sit Down, qui ont bien souvent un avis très personnel et admirablement argumenté, et ceux de Rahdo, Rahdo Talks Through, qui complètent admirablement bien ses vidéos (Rahdo Runs Through) mais sont parfois très (trop ?) longs : plus de 3h !

Monsieur_C

Animal nocturne, chiroptère insatiable, il vampirise la pop culture avec une obstination forcenée. La rumeur dit que lorsqu’il s'interrompt, c’est pour se repaître du sang frais d’un cacodemon. Infatigable, rien ne l’arrête. La prophétie dit que son irrépressible curiosité causera sa perte.