Comic Con 2018

Ce weekend se tient la 3ème édition de la Comic Con Paris à la Grande Halle de la Villette. Grâce à Dystopeek, j’ai pu m’y rendre ce vendredi toute la journée.

Il y a autant de manières d’aborder un festival de comics que de visiteurs. Pour ma part, je n’ai pas encore l’habitude d’arpenter ces événements, mais j’ai essayé de me préparer au mieux. J’ai fait la liste des comics que je cherche en priorité, histoire de compléter les séries qui ont des trous, et une liste de vieilles séries recherchées (mais je n’y croyais pas trop) sur des personnages que j’adore. J’ai également parcouru la longue liste des invités comics pour voir quels comics prendre avec moi pour les faire signer. Et finalement, j’ai regardé la liste des conférences pour planifier ma journée.

D’autres visiteurs feront différemment : ils prépareront leur cosplay ou essaieront d’avoir une photo avec l’une des stars de l’écran invitées comme Dean Cain (Loïs et Clark), Shannen Doherty (Beverly Hill 90210, Charmed) ou Jenna Coleman (Doctor Who). Et ceux qui sont entre comics et cinéma pourront aller voir Frank Miller (Sin City, 300, Dark Knight) qui avait tellement apprécié la première édition qu’il revient encore une fois cette année. Malheureusement, si vous ne le découvrez que maintenant, il était présent seulement ce vendredi car il est également l’invité de la London Comic Con ce weekend. Il a fait l’effort de quand même venir un jour à Paris, ce qui est plutôt cool pour les fans.

Les allées n’étaient pas blindées, les visiteurs ne se marchent pas sur les pieds. Cool !

En regardant la liste des invités et en parcourant l’Artist Alley, j’ai été quand même très impressionné. Cette année la Comic Con, c’est du lourd. J’avais pris avec moi des comics de Joëlle Jones et de Terry Dodson, et je regrette presque de ne pas en avoir pris plus. Tous les auteurs sont tellement accessibles. J’ai pu discuter avec Neal Adams et Andy Kubert, un rêve. Je me suis retrouvé comme un gosse heureux de voir les stars de son medium préféré.

Plein de Funko Pop pour faire craquer Harvester !

Niveau boutique, je cherchais 2 choses : des figurines articulées Marvel et DC et des comics. Honnêtement, j’avais peur que niveau VO ce soit compliqué et j’ai été plus qu’agréablement surpris de voir autant de boutiques en proposer. J’ai pu trouver mon bonheur auprès d’un canadien aux prix très compétitifs. A moi la totale de Infinity Inc. Volume 1 et Young All Star. Rien que pour ça, je ne regrette pas !

La Comic Con Paris a une histoire compliquée, mais a réussi une édition excellente, très bien organisée qui envoie du rêve à tous les fans de comics, films, séries télés et cosplay. Une excellente édition qui reçoit le « Dystopeek Seal of Quality ». Allez-y ! 

Archer Hawke

Champion du monde de procrastination obligé de créer des tableurs de suivi et des piles de lecture pour avoir l'impression de mieux profiter de son peu de temps libre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *