Batman White Knight

« The Joker goes sane ! »… Une phrase contre-nature que je n’aurais jamais cru lire. Un peu comme si on vous sortait « ouais SA_Avenger c’est un mec que j’apprécie ». Vous voyez le genre. Et cette phrase, c’est celle qui orne le dos de White Knight, dans lequel vous trouverez les aventures du meilleur détective au monde. Un Batman confronté à son plus grand ennemi : non pas le Joker, sa Némésis absolue, mais la vindicte populaire. Le peuple de Gotham se détourne du Dark Knight et se tourne vers Jack Napier, un Jack qui a énormément changé et qui, accompagné de la fidèle Harley Quinn, va combattre la corruption à Gotham.

Oui, vous lisez bien et croyez-moi, ce n’est pas l’envie qui me manque de vous expliquer le pourquoi du comment. Mais je ne peux pas faire ça et vous gâcher l’histoire car vous devez acheter White Knight et le lire. Le dévorer. Déroutant par son approche atypique, parfois un peu obscur pour les non-spécialistes du héros, il met en avant non pas Batman, qui ne tient là qu’un second rôle, mais le Joker Jack Napier. Napier le héros, Batman le Vilain. Sean Murphy fait vraiment fort dans ces nouvelles aventures de l’homme chauve-souris et trimballe le lecteur de révélation en surprise, secouant sans ménagement les idées reçues sur pas mal de personnages. Le graphisme n’est pas en reste et est vraiment superbe, à la hauteur de l’histoire. Le coup de crayon est précis et Murphy s’est appliqué à orner chaque planche d’une foule de détails.

Atypique, riche en émotions et prenant de bout en bout, même si l’histoire redevient un peu plus conventionnelle sur la fin, White Knight est un must-read absolu et me permet de mettre Sean Murphy tout en haut de la liste de mes auteurs de cœur. Et à toi, mon bon Machiavel qui m’a offert ce superbe ouvrage à Noël et je n’ai qu’une chose à te dire : merci. Merci mon cher !

Scénario : Sean Murphy

Dessins : Sean Murphy

Couleurs : Matt Hollingsworth

Editeur : DC Comics

Harvester

Collectionneur compulsif et un peu trop passionné, accumule jeux et livres en essayant d'entraîner un maximum de gens dans ses vices...