Quand les planètes s’alignent…

Cet été s’est passé un truc que je ne pensais plus voir arriver. J’ai recommencé à jouer à World of Warcraft… Plusieurs facteurs ont fait que je suis retombé dedans. Je vais essayer de vous expliquer pourquoi le taf, mon fils et les thunes m’ont fait reprendre WoW. Mais avant de parler de ce qui fait que j’ai replongé, je vais d’abord vous parler de mon historique sur le jeu.

Joueur de WoW anonyme

Giff, mon perso principal. Un orc chevalier de la mort spé sang.

Bonjour, je suis Archer Hawke, et je suis un ancien joueur de WoW. « Bonjour Archer ». J’ai décroché il y a maintenant 8 ans. « Bravo Archer ». Et je viens de reprendre un abo pour la sortie de la nouvelle extension. « Bouhhhh ».

J’ai commencé WoW à vanilla (quand il n’y avait pas encore d’extension donc), à la version 1.6 je crois. Je ne connaissais rien aux MMos et ce sont mes potes de Counter Strike qui m’ont fait aller dessus. J’avais peur d’être une vrai quiche, de ne rien piger, du coup, j’ai choisi un serveur PvE, pour ne pas être attaqué par les joueurs de la faction adverse. J’ai monté un fier nain chasseur nommé Duenor. J’ai passé beaucoup de temps à monter en niveau pour atteindre le fatidique niveau 60. Et puis j’ai voulu découvrir l’autre partie du jeu, le haut niveau. J’ai postulé dans une des plus grosses guilde de mon serveur et j’ai fait le progress sur 1 raid et demi (Blackwing Lair et Ahn’Qiraj). J’ai passé 8 mois sur WoW puis je suis entré dans le monde du travail, je tournais la page.

A la sortie de la première extension j’ai rejoint un ancien pote de Counter Strike, encore, et j’ai monté un voleur mort-vivant sur un serveur PvP. J’ai fait la montée jusqu’au 70 avec lui et j’ai voulu voir les raids et le haut niveau. J’ai postulé du coup dans la top guilde du serveur et j’ai fait un partie du progress. J’ai d’ailleurs gardé par mal de potes de cette période. C’était la bonne époque, avant que le jeu soit casualisé à fond. Moi, joueur HL, je n’aimais pas tout ces changements, j’aimais la difficulté ! Passer 6 soirs par semaine à mourir en boucle sur un boss en espérant le tuer un jour. D’ailleurs Lady Vashj, je me souviens de toi !

Sur les extensions suivantes j’ai vivoté, 1 mois d’abonnement, peut-être 2, mais pas plus. Je n’avais plus le temps de jeu pour faire les raids et le reste n’avait pas la saveur du HL… Le jeu n’était officiellement plus pour moi, j’ai tourné définitivement la page. Enfin je croyais…

Tombé dedans quand j’étais pas petit

Gifflar, mon rogue goblin anciennement mort-vivant à Burning Crusade.
Gifflar, mon rogue goblin anciennement mort-vivant à Burning Crusade.

Le motif le plus simple à expliquer est la hype générée par les collègues de boulot. Dont un plus particulièrement, qui a pour habitude de reprendre 1 ou 2 mois à chaque nouvelle extension et qui m’a vendu terriblement bien les nouveautés du jeu. Plus adapté à mon temps de jeu, à ma vie. J’ai été pas mal conquis par ce qu’on appelle les mythics+ (MM+). Un système permettant d’augmenter le niveau de difficulté des donjons pour 5 joueurs et de varier les plaisirs en ajoutant quelques sorts bien sympas. Je ne vais pas vous expliquer ça maintenant, j’aurai sûrement l’occasion d’en parler dans un autre billet. Et bien sûr, le fait d’être 5 collègues à se lancer/relancer dans l’aventure rend ce mode encore plus attrayant…

Un autre planète bien alignée qui m’a aidé a prendre la décision de reprendre WoW est : mon fils. Plus exactement, son absence du domicile familial. Et oui l’extension est sortie en plein mois d’août, pendant les vacances scolaires. Donc pas d’emploi du temps compliqué. Je pouvais investir autant de temps que je le souhaitais, jouer le soir avant 21h, jouer en journée les week-ends. Bref, j’avais la possibilité de bien profiter. Et puis à la rentrée, si ça ne convenait pas, c’était pas grave.

La troisième et dernière excuse est la plus complexe. Jouer à WoW fait économiser de l’argent ! La logique d’économiser en jouant à un jeu avec abonnement payant vous échappe ? C’est pourtant assez simple. WoW est chronophage et phagocyte une grand partie de l’attention. Quand je joue à WoW, je pense beaucoup au jeu, à quoi faire pendant ma prochaine session, comment améliorer mon personnage. Bref, je pense WoW. Et donc je ne pense pas à mes autres passions. Je suis moins l’actu jds / comics / manga / jeux vidéo / franco belge. Je m’auto-hype moins et donc dépense moins. En 2018, j’ai dépensé énormément de thunes en loisirs et j’avais besoin de diminuer ces dépenses.

Deux mois et toujours à fond !

Giffonk, mon moine destiné à devenir soigneur. Quand il sera niveau max...
Giffonk, mon moine destiné à devenir soigneur. Quand il sera niveau max…

Et voilà, depuis le 2 août je rejoue donc à World of Warcraft pour ces raisons. Et je m’y éclate ! Les collègues sont toujours là et j’ai retrouvé mes anciens compères de la Horde. J’ai encore plein de choses à découvrir et en plus je suis atteint de rerollite aiguë puisque je suis en train de monter mon 3ème personnage niveau 120. Après le chevalier de la mort en tank, le voleur DPS, arrive bientôt le moine soigneur ! Je ne suis donc pas près de m’arrêter malgré le rythme infernal de la famille avec les activités extra-scolaires très contraignantes et les soirées chargées (je ne parle pas de drogue ou d’alcool là, suivez!).

Et, à la plus grande joie de ma femme, je dépense moins ! C’est une bonne nouvelle. Moins pour mes différents revendeurs de cames ludiques, et surtout pour Dystopeek, mais ça revient. J’ai repris le fil de mes achats comics et manga, je recommence un peu suivre l’actu. Il me reste à trouver comment dégager du temps pour lire, jouer aux JDS solo et écrire ici, mais c’est en bonne voie, la preuve, je viens d’écrire cet article !

Quel est la suite pour Dystopeek et moi ? Je ne sais pas trop. J’ai plein de choses à vous raconter, mais je ne sais pas si je vais continuer sur le même format que pour la saison 1 de Dystopeek (ça fait classe d’appeler ça saison 1 après un long hiatus). Je ne crois pas que les articles tels que « sortie de la semaine » avaient un public ici. En tout cas, je ne ferai plus l’énumération des comics à paraître. Comme les lectures de la semaine, je ne sais pas si c’est judicieux, ça prends énormément de temps et mélanger tous les support est au final bordélique. Que pensez-vous dans un premier temps d’un article régulier sur les comics qui mélangerait actu et avis ? J’arriverai peut être à m’astreindre à le faire chaque semaine. Et pour le reste, peut être la même chose, mais sur une fréquence plus large. Si vous avez des idées, n’hésitez à les partager. Finalement toi qui lisais mes articles, je ne te connais pas, et pourtant j’aimerai connaître ton avis ! Donc n’hésite pas à commenter ici. Enfin, si tu existes…

Archer Hawke

Champion du monde de procrastination obligé de créer des tableurs de suivi et des piles de lecture pour avoir l'impression de mieux profiter de son peu de temps libre.

3 pensées sur “Quand les planètes s’alignent…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *